AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  PlaylistPlaylist  SlackSlack  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Répondre au sujet | 
 

 Game of Thrones Chronicles

 
AuteurMessage
Le Créateur
Admin
avatar


Mar 17 Juin - 23:40

 
 
GoTC
Invité
avatar


Dim 5 Avr - 22:32

La saison 3 commence sur GoTC et avec elle arrive un nouveau design, une nouvelle fiche de pub et un nouveau contexte :


Code:
    <center><iframe src="http://game-of-thrones.1fr1.net/h1-fiche-de-pub-v5" scrolling="auto" frameborder="no" height="1560px" width="592px"></iframe></center>



Un prix pour l'orgueil
Saison 3


Dans les souterrains qui parcouraient le Donjon Rouge, il était difficile d'entendre les deux hommes avancer. Leurs pas étaient couverts par la moindre goutte d'eau tombant dans une flaque et il semblait que le château lui-même produisait plus de bruits qu'eux, loin au-dessus. Leur voix n'était qu'un murmure pendant qu'ils traversaient couloir après couloir.

- Je vous avais dit de vous hâter, la guerre n'attendrait pas plus longtemps ici.
- Pensez-vous que je l'ignore ? Les choses ne se sont pas exactement passées comme prévues là-bas.
- On m'a pépié des choses étranges à l'oreille, en effet. Que s'est-il passé exactement avec les Seigneurs du Cheval ?
- La perte de sa femme a rendu Drogo fou. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'il n'arrive ce qui est arrivé. Heureusement, les Krakens occupent suffisamment Westeros pour que personne ne regardent à l'Est.
- Espérons-le. Qu'en est-il du Dragon Noir alors ? Il était jusque là si discret que mes oiseaux n'ont pas tous pépié la même histoire.
- Mort. C'est une certitude. Je vous ferais parvenir les détails de l'affrontement, mais le sort du Noir ne fait aucune doute.
- Voilà qui est fâcheux, reprit la voix doucereuse. Et les Rouges ?
- Aux mains des Dothraki, ou d'autres, mais pas ceux que nous voulions. Ou pire, j'ignore encore l'état de certains.
- Oui, on commence à me pépier des choses au sujet de cette... Khaleesi. Quel dommage que je n'ai pas plus d'oisillons dans la Mer Dothrak. Vous ferez de votre mieux pour les surveiller, n'est-ce pas ?

- Je ferai de mon mieux à ce sujet, mais je garde aussi un oeil sur les activités de cette Compagnie Dorée à Lys.

Il y eu un long moment de silence, puis la première voix reprit.

- Il vaudrait mieux que notre Kraken résiste longtemps dans ce cas et l'on sait que tant qu'il tient quelque chose, il ne le lâche pas facilement.
- Votre cerf aura donc fort à faire avec lui, c'est un bonne chose.
- Non, le Roi n'a même pas fait du Kraken sa priorité, il se concentre sur la chasse aux lions.
- Un sport aussi pratiqué par les Seigneur du Cheval, est-ce un problème ?
- C'en est très vite devenu un. Le lion devait affronter le loup, mais des nouvelles de l'Est ont entraîné bien pire que ce que j'imaginais. Notre roi de la savane est à genoux et les loups dansent à Port-Réal. Nous savons tous les deux ce qu'a subi le Royaume pendant la dernière Heure du Loup, plus vite un calme relatif sera revenu, mieux ce sera.


Les deux voix s'arrêtèrent un moment puis la première reprit d'un ton doucereux.

- Ce n'est pas gagné malheureusement. Le Kraken a peut-être déserté l'Ouest, mais il suit à présent les traces des Chenu.
- Pensez-vous qu'ils suivront le destin de la Lignée Noire ?
- En tout cas, ils ont été repoussés du Conflans comme les Chenu en leur temps, même si la méthode différait grandement. Je crains que notre Roi ne doive se méfier plus qu'il ne le croit de ce qui pourrait se trâmer entre ces rivières.
- Vos oisillons y auraient-ils découverts quelques amusantes trames ?
- Oh, ils en trouvent toujours à rapporter du Conflans, mais ces derniers temps, la pêche à la truite semble devenue un sport noble. Il se pourrait que de nombreux pions se perdent sur ce terrain mais qui sait celui qui touchera le gros lot.
- Est-ce un problème pour nous ?
- Non, en aucune façon. Nous parlons d'une région sur lequel le contrôle de notre Roi ne fait presque aucun doute.


Ils s'arrêtèrent tous deux et la première voix reprit d'un ton trop doucereux.

- Et pour le Mur ?
- Tant que nous ne savons pas ce qui se tapi là-haut, il n'y a rien à faire. Le Nord s'en occupera, ils doivent chercher des soutiens mais les puissants ont bien d'autres choses à penser pour l'instant. J'ai bien peur que les Seigneurs du Nord soient bien isolés à présent que leur suzerain s'est décidé à prendre en main le Sud.
- Ne craignez-vous pas que ce qui se tapi là-haut justement, soit notre perte à tous ?
- Si nous devions être effrayé des tarasques et des chimères, nous nous terrerions toujours dans des trous creusés à même la roche. Laissez les Nordiens s'occuper de tout cela, nous avons de plus gros poissons à pêcher.
- Donc aucune nouvelle, tenta une dernière fois l'intervenant le plus large.
- Si, on me murmure à l'oreille des projets de paix avec les Sauvageons, voilà tout ce qui pourrait se forger au Nord, et cela n'a rien d'important pour nous.
- Non, mais l'idée pourrait révulser suffisamment de seigneurs sudiens pour qu'ils se décident à regarder au Nord.
- C'est une possibilité, mais je pense qu'ils ont suffisamment à penser pour l'instant.


Les bruits de pas, déjà à peine perceptibles, s'interrompirent brutalement, comme si les voix avaient atteints une limite invisible.

- Qu'en est-il de vous, mon vieil ami ? J'ai entendu le pire et le pire du pire concernant votre sort, qu'en est-il réellement ?
- Rien dont je ne puisse me relever sans mal, mon ami, le rassura la voix doucereuse. Mes oisillons ne sont pas à vendre ni à capturer et tant qu'ils me rapportent ce qu'ils voient, je peux continuer ma surveillance. Occupez-vous de nos dragons, pas des araignées.
- Comme il vous plaira.
 
 
 

Game of Thrones Chronicles

  
Page 1 sur 1

Répondre au sujet