AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  PlaylistPlaylist  SlackSlack  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 | 
 

 Arthur de Vevey (Directeur de la Fondation)

 
AuteurMessage
Arthur de Vevey
Admin & Directeur de la Fondation
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Suisse Suisse
Don/Rune: Chronokinésie
Allégeance: Institut de Paris

Dim 29 Juin - 22:13

Arthur de Vevey

Etat Civil

Nom: de Vevey
Prénoms: Arthur
Date de naissance: 16/08/1983
Genre: M
Age: 30
Nationalité: Suisse
Domicile: Vevey (Suisse) et Paris (France)

Capacités spéciales

Appartenance: Magus
Don (le cas échéant): Chronokinésie

Apparence Physique

Arthur est de taille moyenne supérieure (1m81) et de corpulence plutôt fine. Malgré le fait qu'il pratique depuis tout petit l'escrime et l'équitation (disciplines dans lesquelles il excelle), il n'a pas la carrure d'un grand sportif, et se tourne davantage vers les activités intellectuelles. Il a un visage fin, une "tête d'ange", marquée de quelque chose d'inhabituel... Serait-ce son regard profond ? Seraient-ce ses lèvres fines ? Serait-ce sa chevelure d'or, légèrement bouclée ? Ou encore la fine cicatrice, presqu'invisible, qu'il porte sur la joue gauche, témoin d'une chute équestre dans son jeune âge ? Nul ne saurait dire, mais ce petit détail est bien présent et fait qu'on le remarque aisément parmi la foule. Arthur s'habille de manière classique et raffinée. Il aime faire attention à son apparence, mais n'a pas peur de se salir ou d'abîmer sa tenue si la situation l'exige, à l'exception près de ses cheveux, qui en toutes circonstances resteront parfaitement coiffés.
Outre ces traits caractéristiques, Arthur porte en lui le patrimoine génétique de sa famille : une allure altière, une démarche assurée, des gestes gracieux, et quiconque rencontrera le jeune de Vevey saura qu’il a en face de lui l’héritier de l’une des familles d’Alteri les plus influentes qu’il ait jamais été.

Personnalité

Caractère: Comme son père, son grand-père, et son arrière grand-père avant lui, le signe astrologique de Arthur est le Lion. Il est ainsi d’un naturel entreprenant, quasi-dominateur, en quête de succès et de gloire. La couleur qui le caractériserait le mieux est l’or. Il est aventurier, aime découvrir et conquérir de nouvelles choses. Il déteste la défaite, et fait preuve d’une détermination et d’un travail acharné pour réussir tout ce qu’il entreprend, ce qui peut souvent l’amener à devenir borné et à être tenté par le pouvoir. Toutefois, la vanité qu’on pourrait lui prêter à travers ces premières lignes de description est heureusement nuancée par les traits qu’il tient de sa mère : généreux, compréhensif, et d’une gentillesse évidente, il n’aime pas voir les autres souffrir, et recherche avant tout l’équilibre et la justice. Enfin, de manière plus secrète, Arthur est un personnage profondément mélancolique, et ce depuis la brutale disparition de son père. Toutefois, seule la personne qui partagera sa vie intime (tant homme que femme, d’ailleurs) connaîtra ce trait caché de son caractère, qu’il se garde bien de dévoiler à ses collègues.
Autre détail notable, chez les de Vevey, on se transmet de générations en générations les us et coutume de la bienséance qui sied habituellement à la haute société. Arthur pourra ainsi tantôt paraître snob, tantôt gentleman.
Tics et Manies: Il ne peut s’empêcher d’afficher un sourire intimidant lorsqu’il est face à quelqu’un qui cherche à le confronter. En cas de stress, il devient hyper-actif, ou pianiste virtuose. Il a une sensation de gêne, de nu, lorsqu’il ne porte pas de montre.
Signature musicale: https://www.youtube.com/watch?v=kVggRkWfZ9A

Histoire personnelle

La famille de Vevey et ses talents sont connus à double titre.
D’une part, dans le monde des Humains, les de Vevey sont une famille d’hommes et de femmes d’affaires qui, d’une maigre entreprise artisanale créée au XVIIIième par l’un des premiers tenants du nom, sont dorénavant à la tête d’une véritable empire industriel de l’horlogerie, exportant le savoir-faire et la qualité « swiss made » à travers des produits de luxe reconnus et convoités.
D’autre part, depuis 1863 et la création de l’Institut de Paris, les grands ouvrages retraçant l’histoire des Alteri mentionnent systématiquement les de Vevey comme une lignée quasi-dynastique influente, tantôt crainte, tantôt admirée.

C’est en 1983 que naquit Arthur, issu de l’union entre Pierre et son épouse Victoria, jeune femme d’origine italienne, et rencontrée par le patriarche de Vevey lors d’un voyage à Florence. La naissance d’Arthur vint confirmer le destin (ou le hasard) qui sévissait chez les de Vevey depuis aussi loin que leur nom remonte : de chaque mariage n’était issu qu’un seul enfant, et un garçon. Toujours. La si puissante famille de Vevey, et si vulnérable à la fois.

Quoiqu’il en soit, Arthur fut élevé dès son plus jeune âge en tant que l’héritier de l’œuvre de sa famille. Il vécut ainsi les premières années de sa vie confiné dans le luxe voluptueux mais discret de sa famille. Les précepteurs se succédèrent au Manoir de Vevey pour apprendre au jeune Arthur des disciplines diverses. Il développa ainsi un esprit vif et extrêmement cultivé. On lui enseigna des compétences aussi variées que les techniques de la gestion d’une grandes multinationales, la maîtrise de l’anglais, de l’espagnol, du russe, du latin et de certaines langues disparues, ainsi que l’histoire des Alteri, de la Fondation, de ses opposants. Surtout, on lui apprit à maîtriser le Don inestimable mais aussi très dangereux dont il avait hérité : la chronokinésie. Il fut également initié très tôt aux sports nobles, et devint rapidement un cavalier talentueux et un escrimeur hors pair. Il prit également des leçons de piano, instrument dont il joue encore aujourd'hui à certaines occasions.
Lorsqu’il fut en âge de faire ses propres choix, Arthur décida d’étudier la géopolitique et la négociation internationale au très prestigieux collège d’Oxford. Selon lui, ses prédécesseurs à la tête de la Fondation avaient négligé les relations de l’Institution avec les gouvernements de notre monde. Cette décision fut saluée par ses parents : il semblait fin prêt à rejoindre l’Empire familial.

C’est au cours de sa troisième année à Oxford que la jeunesse dorée d’Arthur allait se teinter pour la première fois de drame. Son père, alors âgé de 68 ans, disparut brutalement, emporté par une foudroyante attaque cardiaque. Entre stress et surmenage, la double responsabilité de Pierre de Vevey, tiraillé entre la Fondation et l’entreprise familiale, avait eu raison de sa santé. L’homme qui pouvait défier le temps n’avait put défier sa propre nature, et s’était éteint seul, dans son bureau parisien. La période de deuil qui s’ensuivit fut terrible. Arthur dut quitter Oxford de manière prématurée pour rejoindre sa mère, irrésistiblement affectée par la mort de son époux et amour de toujours. Victoria considérablement affaiblie, partit alors s’installer dans sa Toscane natale, et Arthur dut prendre à 26 ans les responsabilités qui lui incombaient.

Aujourd’hui, à 30 ans, Arthur est donc le plus jeune Directeur de l’histoire de la Fondation. Raisonnable, bien qu’il siège toujours de manière régulière au Conseil d’Administration de la holding DE VEVEY AG, il y a nominé un Comité de gestion qui le libère de nombre de ses obligations envers la multinationale. Il se consacre ainsi à plein temps à la Fondation, déterminé d’une part à poursuivre l’œuvre de sa famille, mais aussi à donner un sens au travail acharné de son père qui lui coutât sa vie.

Hors Jeu

Code du règlement: A moi ? Vraiment ?!
Pays: France
Age: 21
Fréquence de connexion: Tout le temps
Comment avez-vous connu ce forum: Je ne sais plus.
Célébrité sur votre avatar
Autre chose ?: En avant pour Novus !


Dernière édition par Arthur de Vevey le Dim 6 Juil - 13:21, édité 1 fois
 
 
 

Arthur de Vevey (Directeur de la Fondation)

  
Page 1 sur 1