AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  PlaylistPlaylist  SlackSlack  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 | 
 

 Matrim Damodred (Désinscrit)

 
AuteurMessage
Matrim Damodred

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Lauzam
Allégeance: Inconnue

Mar 8 Juil - 23:23

Matrim Damodred

Etat Civil

Nom: Damodred
Prénoms: Matrim
Date de naissance: 02/12/1986
Genre: M
Age: 28
Nationalité: Français
Domicile: Londres (angleterre) Mais très régulièrement à Paris.

Capacités spéciales

Appartenance: Lectore
Don (le cas échéant): na

Apparence Physique

Matrim mesure 1 m80 pour environ 78 kilos. Il entretient son corps régulièrement, c’était déjà le cas avant de rejoindre les beaux arts, il a continué par la suite, posant régulièrement lui même. Ses yeux sont d’ordinaire une sorte de violet bleu, et virent au gris lorsqu’il est soucieux, ou vers le bleu clair lorsqu’au contraire il ressent une joie intense. La peau légèrement tannée, héritage de son défunt père, les cheveux blond cendrés, qu'il entretient dans un style « décoiffé » plutôt recherché en fait.
Il a un sourire enjôleur, qu’il sait être un atout non négligeable, alors lorsqu’il arrive à capter un regard, il déclenche l’attaque avec son sourire Colgate. Ses yeux se plissent souvent de malice, sa voix est plutôt grave, mais curieusement assez timide. Il possède un tatouage sur l’épaule droite, représentant des effigies stylisées, et qui se prolonge sur son bras, pour rejoindre, à la base de son poignet, les runes qui sont apparues si étrangement de façon successive.

Matrim aime bien mettre en valeur son physique travaillé. Aussi porte t il le plus souvent des vêtements ajustés, aux looks variés. Il associe le plus souvent des couleurs en accord avec ses yeux. Il porte un collier de petites billes sculptées, et aime, lorsque la situation le permet, jouer sur un mélange de classe et de sobriété. Cela se traduit par quelques costards aux lignes cintrées, et des vêtements sportifs dont il laisse le haut négligemment ouvert, histoire de montrer un peu son corps. Il est conscient du côté superficiel que cela donne, mais il ne faut pas passer longtemps avec lui pour se rendre compte que ce n’est qu’une façade. Bien entendu, en mission, il laisse de côté toute considération esthétique.

Personnalité

Caractère: Matrim était un adolescent tout à fait pacifique, rêveur, passant des heures à imaginer des histoires fantastiques peuplées de couleurs, de secrets et d’actes d’abnégations. Depuis l’Accident (cf historique), il a bien changé. Même si au fond de lui il reste quelqu’un de foncièrement optimiste et bon vivant, ses traits de caractère se sont durcis, il s’est forgé une armure mentale aussi forte et encombrante qu’une armure physique. Enfant il passait des heures à dessiner, cela n'a pas changé.

Matrim est autrement un enjôleur, il sait qu’il a du charme et il en use, de façon assez naturelle. Il aime plaire, mais il ne fera jamais volontairement de peine à quelqu’un. Si il sent que le jeu devient plus sérieux, alors il pose les choses clairement pour que ça n’aille pas trop loin, ou au contraire que la relation se stabilise. Au jour d’aujourd’hui, il est plutôt attiré par la gent masculine, et il n’a pas trouvé de relation sérieuse.

Son naturel curieux et expérimentateur le pousse très souvent à mettre son nez la ou il ne faut pas, ou tout simplement être au mauvais moment au mauvais endroit. Il aime "jouer" avec son don et expérimenter de nouvelles combinaisons.
Tics et Manies: Matrim fait souvent des petites sculptures, de bric et de broc, ce qui l’aide à passer ses nerfs. Il est devenu capable, depuis le temps, de faire de petites effigies avec des brindilles, des morceaux de bois qu’il sculpte très rapidement, des papiers pliés comme des origamis, de la glace... Bref, il faut toujours qu’il occupe ses mains à construire quelque chose.
Signature musicale: https://www.youtube.com/watch?v=ADBKdSCbmiM

Histoire personnelle

Matrim était un enfant comme les autres, bien que d'une nature surement plus rêveuse que la plupart. Sur les photos d'album de famille, on le voit , assis à côté d'un frère aussi brun que lui même était blond. Le brun, Alec, regardait toujours intensément les choses, il bricolait, il démontait, il regardait les mécaniques. Matrim, lui , sur les photos, à toujours le regard perdu, la tête tournée vers le ciel, le regard captivé par des mouvements de lumière sur une lampe design crée par son père ou son grand père, tous deux designers d'objets, et persuadés que la meilleure place pour une femme était au foyer, à l'abris des besoins.
Ce n'est donc pas étonnant si Matrim se confiait plus facilement à sa mère, Shorsha, biello-russe parlant parfaitement le français, l'anglais et sa langue maternelle; mariée à un français pas très souvent présent au foyer familial, dans ce grand loft en plein cœur de Londres.

Alors qu'il avait six ans, et qu'il gribouillait, non sans sens artistique, des chimères aux crayons gras, il se mis à fredonner une étrange mélopée. Sa mère, totalement fascinée par ce chant, se rapprocha, comme captivée, et s'agenouilla près de lui.

- pas maintenant, mon poussin.. Il est trop tôt .

Lorsqu'elle aperçu la rune sur son poignet, elle cria.

- oh non, pas toi, pas toi... il.. faut cacher ça, le plus longtemps possible.

Elle le berça alors longtemps, mais Matrim ne comprenait pas ce qu'il avait fait de mal.
Du temps passa, parfois lentement, comme ces longues journées d'études, parfois rapidement, lorsqu'il apprenait à créer de nouvelles choses. Il était fasciné par ce tatouage qui ne partait pas.

A douze ans, il eut l'opportunité de choisir l'option arts à son école, comme activité annexe. Il ne se fit pas prier. Alors que le prof, qui était aussi son prof de mathématique, passait des diaporamas, il eut un coup au cœur en reconnaissant le symbole à présent gravé sur son bras. Il demanda timidement à son professeur si il pouvait lui recommander un livre sur ces symboles, et celui ci, après l'avoir observé un moment en fronçant les sourcils, lui prêta un livre sur le symbolisme en histoire de l'art, non sans lui préciser que cela risquait d'être un peu ardu pour un si jeune homme. Il put ainsi mettre un nom sur son tatouage : Fazül

Sa curiosité à l'égard des symboles ne fit que croitre, jusqu'au jour du terrible accident de voiture, qui couta la vie à sa mère et à son frère. Il était en train de se chamailler avec ce dernier, à l'arrière de la voiture, quand leur mère pila tout d'un coup pour une raison encore inconnue du jeune homme au jour d'aujourd'hui. Il se souvient juste d'une très grosse démangeaison sur son poignet et des vitres qui explosèrent, le sauvant in extremis de la compression mortelle qui n'avait pas épargnée son frère et sa mère. Il avait 12 ans. Sa deuxième rune venait d'éclore.

Les années passèrent, moroses, ses rapports avec son père devenant distants et froids.  Le tatouage évolua encore une fois. Matrim n'en avait plus peur et sentait, sans trop savoir comment, qu'il arrivait à se synchroniser, en quelque sorte, avec ce tatouage. Son père ne lui reprocha jamais l'accident, il devint simplement vide, sans émotion. Matrim se passionna pour l'art et l'histoire de l'art, et, ne supportant plus de vivre à Londres avec les fantômes de son passé, demanda à son père de l'envoyer à paris aux Beaux Arts. Il paya tout, y compris le loyer exorbitant du petit appartement d'étudiant, trop content de se débarrasser du regard de son fils, qui lui rappelait trop celui de sa défunte épouse. A 17 ans, matrim réussi le concours d'entrée au Beaux Arts, et expédia son bac, sans mention, seule condition pour pouvoir entrer aux beaux arts sans être majeur. Il fit donc le strict minimum pour avoir le droit d'y entrer. Il réussit par contre brillamment le concours lui même. La devait commencer sa vraie passion. Il prie l'habitude de griffonner, de sculpter de petits objets...

Il parvint, grâce aux ressources de son école et aux visites des musées de paris, à trouver la signification des tatouages étranges qui apparaissaient sur son bras. Il commença même à expérimenter, se rappelant étrangement le comportement de sa mère lorsqu'il était petit. Il compris qu'il lui fallait à présent se préserver, même si il ne savait pas de quoi exactement. Il se fit donc tatouer des symboles sur son bras, pour "noyer le poisson". Etant étudiant branché, et faisant du sport régulièrement, il cultiva donc son look "petit mec branché" afin de cacher sa véritable nature curieuse et , à sa façon, studieuse.
Son mémoire sur le symbolisme en histoire de l'art attira un mentor un peu particulier.  Il le félicita, et le nomma altéri. Matrim avait 21 ans, et barevh venait de remplacer Eiwathein sur son bras. Monsieur Lasalles lui donna sa carte, et lui intima de rechercher la vérité. Matrim ne compris pas de suite, mais une sorte de flash de conscience lui rappela la signification de Tuzem. Se concentrant, il reproduisit, en traçant avec le doigt, la rune sur la carte et un autre message apparu, lui donnant une adresse et un horaire de rendez vous. C'est ainsi que, pendant trois années, Matrim alla chez cet étrange homme, dans son loft parisien, à deux pas du Louvres. Il apprenait, il parlait, parfois il posait pour lui, dans une sorte d'apprentissage complexe et intemporel. Et puis un jour Mr Lassalles disparu, sans laisser de trace. Matrim mit à profit son enseignement, mais en vain...

IL a maintenant 28 ans, les runes se sont succédées de nouveaux sur son bras, aucune trace de son mentor. Mais alors qu'il s'apprête à tout abandonner, une carte, glissée sur le pas de la porte de son appartement (qu'il paie lui même cette fois ci, grâce à des commandes en arts plastique et à ses séances de poses) manque de le faire trébucher. Alors qu'il la ramasse, il reconnait le parfum capiteux de sa défunte mère. La carte blanche révèle elle aussi un message caché :

- il est temps, à présent...

(je laisse volontairement le flou sur la mère , morte ou non ? Pourquoi pas son frère d'ailleurs...Et sur mr Lassales, si vous voulez en faire quelque chose)

Hors Jeu

Code du règlement: ok
Pays: france
Age: 30
Fréquence de connexion: tous les jours
Comment avez-vous connu ce forum: Un amis m'en a parlé et m'y a intéressé : Salomon Smile
Célébrité sur votre avatar: Chad Mickael Murray
Autre chose ?: je me débrouille en graphisme, mais je suis une quiche en code Smile
 
 
Arthur de Vevey
Admin & Directeur de la Fondation
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Suisse Suisse
Don/Rune: Chronokinésie
Allégeance: Institut de Paris

Mar 8 Juil - 23:45

Bienvenue sur Novus !

Ta fiche va être envoyée au Conseil de Gestion du jeu. Tu auras des retours très bientôt ! En attendant je t'indique qu'il existe une Chatbox en bas du forum, sur la page d'accueil, ou en cliquant sur la lanterne à gauche.

Il y a souvent de l'animation le soir vers 22h.

A très bientôt !

____________________



Dance for me Wallis - Abel Korzienowski
 
 
Rebecca Frost
Modératrice
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Illusions sensorielles
Allégeance: Inconnue

Mer 9 Juil - 22:48

Bouh !

Le Conseil de Gestion a passé ta fiche en revue !
Elle nous a bien plu, tu as bien compris le système des Runes apparaissant les unes après les autres, elles sont plutôt bien exploitées.
L'histoire assez mystérieuse nous donne plusieurs possibilités, ce qui nous sera pratique car ses ouvertures peuvent toutes être exploitées, nous verrons ce que nous pourrons en faire. De plus, le style d'écriture plutôt frais et naturel convient bien à cet artiste aux allures de Dom Juan ! Wink
Un message de validation te sera bientôt envoyé ! Au plaisir de te revoir vite !

( Ps : Je ne connaissais pas la chanteuse de ta signature, elle est plutôt sympa ! )

____________________


The World Is Not Enough - Garbage
 
 
Le Créateur
Admin
avatar


Mer 9 Juil - 22:55

Bonjour Matrim,

   Ta fiche a été validée mais il te reste quelques petites formalités à accomplir avant de pouvoir démarrer dans le jeu.

   1/ Le code de ta signature musicale a été généré, merci de le copier-coller dans l'onglet "Signature" de ton profil.
   
Code:
[center]
<embed width="300" height="25" scale="exactfit" quality="high" wmode="transparent" type="application/x-shockwave-flash" allowfullscreen="true" allowscriptaccess="always" src="http://www.youtube.com/v/ADBKdSCbmiM?version=2&hl=fr_FR&rel=0" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer">
[sub][i]What Else Is There ? - Röyksopp
[/i][/sub][/center]

   2/ Ensuite, l'ensemble des informations saisies dans ta fiche ont été transcrites dans ton Dossier de renseignement, disponible dans ton onglet "Profil" et visible par les autres membres. Merci de vérifier s'il n'y a pas d'erreur.

   Une fois que ces deux formalités auront été accomplies, signale-le-nous ici. Nous te donnerons alors les autorisations nécessaires pour débuter l'aventure sur Novus.
 
 
Matrim Damodred

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Lauzam
Allégeance: Inconnue

Mer 9 Juil - 23:10

tout est ok pour moi, j'ai mis la signature en place, et pas trouvé de couaks dans la fiches Smile


____________________



What Else Is There ? - Röyksopp
 
 
Le Créateur
Admin
avatar


Ven 11 Juil - 15:59

Très bien, c'est bon de notre côté.

Bienvenue sur Novus. Ta fiche va être archivée, mais tu peux déjà faire ton entrée dans le jeu à Londres.
 
 
Contenu sponsorisé





 
 
 

Matrim Damodred (Désinscrit)

  
Page 1 sur 1