AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  PlaylistPlaylist  SlackSlack  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 | 
 

 12- Jet d'Arthur de Vevey

 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lui
Maître du Jeu
avatar


Mer 24 Juin - 20:55

Ce qu'il fallait craindre arrive.


L'homme en noir lève le bras alors que Salomon prononce l'incantation. Il se passe alors quelque chose de singulier. La rune apparaît comme dessinée dans les airs. Elle flotte au dessus de l'homme, qui d'un nouveau geste la redirige vers Salomon.

Celui-ci sera percuté par sa propre attaque et perdra connaissance à son contact.

L'homme en noir sort alors sa propre dague et s'élance vers Arthur, tentant de le mettre à terre.
 
 
Arthur de Vevey
Admin & Directeur de la Fondation
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Suisse Suisse
Don/Rune: Chronokinésie
Allégeance: Institut de Paris

Dim 9 Aoû - 19:39

Les choses ne se présentaient vraiment pas bien. Leur adversaire était parvenu à bloquer l'attaque de Salomon, tout en la dupliquant à la renvoyant vers le jeune américain. Arthur n'avait eu le temps de voir la rune utilisée, aussi il ignorait ce qu'elle allait déclencher sur Salomon.

C'est alors que l'homme en noir se précipita vers lui avec une nouvelle dague. Arthur avait déjà manqué de se faire transpercer au cours de son corps à corps avec son précédent ennemi. Il n'était pas question de refaire les mêmes erreurs.


Il utilisa son Don pour ralentir son environnement. La Chronokinésie n'étant pas utilisée de manière offensive, Arthur avait bon espoir que son adversaire ne puisse la dupliquer. Il valait mieux pour lui, à vrai dire.

Le jeune helvète se prépara à réceptionner la masse sombre qui courait vers lui pour la mettre à terre, tout en lui volant d'un coup de main agile (enfin, quand vous agissez à vitesse normale dans un environnement ralenti, c'est discutable) sa dague pour l'utiliser contre lui.

____________________



Dance for me Wallis - Abel Korzienowski
 
 
Salomon Kahveci

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Etats-Unis Etats-Unis
Don/Rune: Kenatz
Allégeance: Inconnue

Mer 2 Sep - 20:15

Salomon grimaça et eut un geste de recul. En percevant le mouvement d'Arthur du coin de l’œil, il avait en même temps réalisé son erreur. Une seconde trop tard, malheureusement. Il était bon assistant, peut-être, mais définitivement pas un bon guerrier. Réfléchir, analyser les situations de combat en un instant : failed ! La rune se dirigeait à toute vitesse vers lui et il n'eut pas le temps de l'esquiver.

- Et merde !

Incapable de retenir ses paupières subitement bien lourdes, il s'écroula inconscient au sol de l'avion.

____________________


Song For Ten - Neil Hannon
 
 
Lui
Maître du Jeu
avatar


Lun 7 Sep - 10:23

Alors que Salomon s'endort comme la Belle aux Bois Dormants au milieu du champ de bataille, le petit tour de passe-passe d'Arthur réussit. Il parvient à voler la dague de son agresseur, et à s'en servir contre lui.

L'homme vêtu de noir s'effondre. Ne reste alors plus que le vacarme du cockpit et de sa vitre brisée. Histoire de vous le rappeler comme il faut, l'avion s'engage dans une dangereuse piquée. Le pilotage automatique a ses failles...
 
 
Arthur de Vevey
Admin & Directeur de la Fondation
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Suisse Suisse
Don/Rune: Chronokinésie
Allégeance: Institut de Paris

Sam 19 Sep - 20:32

Alors qu'il venait d'éliminer le deuxième intrus, Arthur resta sur ses gardes. Ses pulsations battaient à toute allure, lorsque l'avion fit une dangereuse piquée.

- Putain de merde.

Il n'avait pu se retenir de jurer. M'enfin. Après tout, il était le seul à l'avoir entendu puisque son coéquipier s'était lancé dans un remake de la belle aux bois dormants.
Réactif, comme à son habitude, Arthur se précipita sur Salomon. Il avait pensé, quelques secondes durant, à réveiller Salomon, mais après ce qui allait arriver, il valait mieux que le brave reste endormi. Arthur le traina donc tant bien que mal sur le sol, et le hissa difficilement sur un siège. C'était la deuxième fois dans la journée qu'il était confronté à la masse corporelle de l'américain, et le stress ne l'avait visiblement pas rendu plus léger, pensa t'il. Il le saucissonna du mieux qu'il pu sur le siège, à grands renforts des ceintures des sièges avoisinants, et même du rideau de la business class.

Une fois le paquet bien installé, et alors que la piquée de l'avion semblait maintenant inévitable, Arthur se jeta sur la porte qui menait à la cabine de pilotage. Prudemment, et efficacement, il l'ouvrit. Un énorme courant d'air pénétra alors dans la cabine principale, et manqua de le déstabiliser. Il s'efforça de marcher contre le vent, et parvint à atteindre le siège principal, sur lequel la dépouille de leur regretté pilote était toujours assise. Arthur le fit basculer sur la droite, puis pris sa place, et boucla sa ceinture.


- Cher Monsieur, excusez-moi mais je n'avais guère d'autre choix.

Déclara t'il en s'adressant au cadavre. Il s'apprêta à prendre les commandes puis se ravisa. Il manquait quelque chose. Il se saisit de sa paire de lunettes de soleil puis les enfila. Maintenant c'était mieux.

Il pianota alors sur quelques touches sur le tableau de bord, et empoigna le joystick.


- A nous deux, mon mignon.

Lança t'il pour se donner du courage, fixant l'horizon devant lui, lequel offrait le magnifique spectacle d'un crépuscule orangé.

____________________



Dance for me Wallis - Abel Korzienowski
 
 
Lui
Maître du Jeu
avatar


Dim 20 Sep - 10:24

Arthur, qui avait déjà tenté d'assassiner Salomon une première fois dans la journée en s'offrant un contre-sens sur les avenues de l'une des métropoles les plus peuplées au monde retente donc maintenant sa chance en se lançant dans un crash d'avion.

A mesure que l'avion perd de l'altitude, les turbulences se font de plus en plus pressantes. La sensation est semblable à celle d'un roller-coaster sans les procédures de sécurité.

Néanmoins, l'héritier des de Vevey est un personnage adroit, qui a déjà eu l'occasion de prendre des cours de pilotage au cours de son éducation comme futur grand-manitou du la Fondation. La légendaire précaution helvétique paye enfin.

Sans allez jusqu'à dire que l'avion se "pose", le crash fatal est évité. Vous vous retrouvez au milieu d'une forêt serbe, quasiment emprisonnés dans la carlingue de l'appareil qui n'est maintenant plus qu'un gros amas de tôles difformes.

Salomon a été réveillé par la puissance du choc (quand même). Correctement attaché par Arthur, il n'a que quelques bleus, même si sa tête semble avoir heurté le toit de la cabine.

Arthur, lui, est sonné, mais reprend rapidement ses esprits. Il faut dire que depuis l'Egypte, la température ambiante a perdu au moins 20 degrés, et le froid est saisissant.





 
 
Salomon Kahveci

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Etats-Unis Etats-Unis
Don/Rune: Kenatz
Allégeance: Inconnue

Mer 23 Sep - 21:22

La sieste la plus chaotique de sa vie. Salomon se réveilla avec la sensation de s'extraire d'un trou noir, incapable de se rappeler pourquoi tout son corps lui faisait mal, pourquoi sa tête résonnait si douloureusement et surtout, pourquoi diable il avait l'impression que n'importe quel cauchemar aurait été moins pire que la réalité. Avec difficulté, le jeune homme finit par réussir à soulever les paupières puis promena un regard incrédule sur la scène qui l'entourait.

Clairement, il avait raté un épisode.

La mémoire lui revint comme si on lui avait envoyé un boomerang en pleine poire et soudain fébrile, Salomon se défit de son fauteuil. Ses doigts gourds tâtonnèrent un moment à la recherche des attaches des différentes ceintures qui le retenaient, puis du nœud de tissu qui le saucissonnait. Titubant dans l'allée centrale, ou du moins ce qu'il en restait, il appela d'une voix mal assurée :


- M. De Vevey ? Heu... Arthur ? Vous allez bien ?

Apercevant la silhouette blonde qui se tirait avec difficulté du cockpit, il se précipita vers lui pour l'aider à se dépêtrer et le soutenir le temps que l'héritier retrouva tous ses esprits. Peu à peu, l'américain réalisait ce qui avait dû se passer et se fustigeait mentalement de sa bêtise alors qu'un froid mordant s'insinuait au travers de son costume en piteux état.

- Ces hommes...

Il allait interroger le blond sur leur devenir quand son regard tomba sur les corps en travers de l'allée.

- Oh.

Il n'avait même pas fait attention à leur présence à son premier passage alors même qu'il avait bien dû les enjamber... Peut-être qu'il s'habituait à ce bordel.

Puis il se rappela la présence du majordome dans l'appareil et abandonnant Arthur qui semblait avoir récupéré, l'américain se pressa vers le fond de l'avion, tentant d'atteindre le corps du vieil homme. Pouvait-on survivre à un tel accident dans l'état dans lequel il l'avait trouvé au début de l'attaque ? Il en doutait et la culpabilité commençait à le ronger avant même qu'il ait pu le rejoindre. S'il avait analysé plus rapidement la situation, il serait resté conscient et aurait pu ficeler Ilyas à un siège de la même façon qu'Arthur l'avait fait pour lui. Ce type lui sauvait souvent la vie en ce moment, sa dette s'alourdissait de minute en minute.

____________________


Song For Ten - Neil Hannon
 
 
Arthur de Vevey
Admin & Directeur de la Fondation
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Suisse Suisse
Don/Rune: Chronokinésie
Allégeance: Institut de Paris

Mar 29 Sep - 19:41

- Wouhouu !

Arthur ne put s'empêcher d'émettre un cris de victoire lorsque - leur appareil - ce qui n'était maintenant plus qu'une boîte d'acier et de plastique - se posa gracieusement sur les arbres centenaires de cette fabuleuse forêt - heurta violemment le sol, déracinant de manière barbare une dizaine d'arbres au passage.

Le jeune homme se releva, tituba un peu, reprit son équilibre. Il sentit une douleur dans son dos et quitta la cabine de pilotage en se massant la colonne vertébrale.

Il remarqua que Salomon avait déjà réussi à se dégager de son petit cocon. Toujours un peu courbé, les cheveux en bataille, il pointa son index et son majeur vers sa tempe droite, tel un vrai commandant de bord.


- Bienvenue... quelque part sur terre. La température extérieure est froide à mourir. Il est...

Il regarda vite fait sa montre.

- Il est 21h23. Merci d'avoir voyagé avec notre compagnie. Nous espérons vous revoir bientôt sur nos lignes.

Salomon se précipita alors vers le fond de la cabine. Arthur leva un sourcil interrogateur, avant de se souvenir... que son propre majordome avait disparu avant l'assaut !
Une sueur froide le traversa. Comment avait-il pu oublier quelqu'un de son équipe. Il sentit tout à coup le poids du monde entier l'écraser plus encore qu'il n'avait pu l'être au cours des 10 dernières minutes. Il avait l'impression que des centaines de doigts pointaient son incompétence, son manque de qualification, et ce qu'il ressentit comme étant sa non-adéquation au poste qu'il occupait.

Sans un mot, le ventre noué, il s'empressa de suivre Salomon.

____________________



Dance for me Wallis - Abel Korzienowski
 
 
Lui
Maître du Jeu
avatar


Mar 13 Oct - 15:55

Alors que vous pénétrez dans les toilettes, vous découvrez avec stupeur que celles-ci sont vides !

Le vieil Ilyas mal en point après avoir vraisemblablement été mis hors d'état de nuire par les assaillants semble avoir disparu.

Vous percevez toutefois un mouvement, comme une onde oscillant devant vos yeux, et à l'intérieur de laquelle se dessine petit à petit la silhouette d'Ilyas, jusqu'à le faire apparaître pleinement.

Il tient dans la main gauche une sphère d'ambre marquée du symbole de Cahem, et dans la main droite une seconde bille sur laquelle est dessinée Nameth.

Il a l'air plutôt bien en point, bien qu'un peu sonné et terriblement épuisé. Il range les deux petits objets sphériques dans la poche de sa veste, puis s'exclame :

Ilyas a écrit:
Monsieur de Vevey ! Vous nous avez habitué à des atterrissages plus doux à l'occasion de vos formations de pilotage, il y a seulement quelques années...

Avez-vous pu vous en débarrasser ? Je n'ai pu venir vous prévenir. Ils m'ont eu par surprise.

Où sommes nous ?

Le froid dans la carcasse de l'avion s'intensifie alors que la nuit tombe.
 
 
Salomon Kahveci

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Etats-Unis Etats-Unis
Don/Rune: Kenatz
Allégeance: Inconnue

Jeu 29 Oct - 20:51

Le soulagement s’abattit sur son crâne amoché presque aussi fort que la culpabilité qui l’habitait jusqu’alors. Une main sur ce qui restait du chambranle de la porte, Salomon vacilla puis sourit, fasciné malgré lui par les deux petites sphères qui regagnaient leurs pénates dans les poches du vieil homme. Il ne s’était jamais soucié jusque là d’explorer son don dans toutes ses possibilités et il y avait de quoi le regretter apparemment.

- Je crois que M. de Vevey les a tous eus, oui, répondit-il en retrouvant ses bonnes manières, jetant un coup d’œil aux corps qui jonchaient l’allée par-dessus son épaule. Pour ce qui est de notre localisation… Ben…

Salomon frissonna. Le froid semblait capable de les pénétrer jusqu’aux os par ici et tant bien que mal, il resserra ce qui lui restait de veste autour de sa pauvre carcasse. Il tenta de percer les ténèbres grandissantes à travers la carcasse pulvérisée mais ne put apercevoir que des arbres et de la neige.

- A moins qu’on ait beaucoup dévié du plan de vol, je suppose… Quelque part entre Le Caire et New York, commenta-t-il en traçant une ligne imaginaire entre ses deux index. Quelque part où personne n’irait installer un club Med.

____________________


Song For Ten - Neil Hannon
 
 
Arthur de Vevey
Admin & Directeur de la Fondation
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Suisse Suisse
Don/Rune: Chronokinésie
Allégeance: Institut de Paris

Ven 30 Oct - 19:07

L'intense soulagement d'Arthur se lisait sur son visage à mesure que son vieil Ilyas revenait dans le monde des visibles.

*Evidemment. J'aurais du m'en douter !*

Le jeune helvète se mit à sourire d'un air presque béat qui contrastait largement avec la scène de crash qui les entourait. Il frappa dans ses mains après que Salomon ait prit la parole.

- Pas de Club Med, en effet ! Mais nous sommes tous présents et en un seul morceau. Je dirais que nous sommes quelque part dans les Balkans. Peut-être en Autriche. Au moins nous ne nous sommes pas posés sur le carrefour d'une métropole. Trouvons une solution pour sortir d'ici.

Arthur se dirigea vers ce qui ressemblait auparavant à la porte de la cabine, et tenta de l'ouvrir. Après avoir forcé un peu, celle-ci s'ouvrir dans un sinistre grincement qui lui rappela l'écoutille d'un vieux sous-marin soviétique perdu en Alaska - longue histoire - et une gigantesque bourrasque d'un vent glacé, accompagné de quelques flocons de neige s'engouffra dans l'habitacle, déstabilisant sa silhouette légère et refroidissant immédiatement la température ambiante de plusieurs degrés.

... Ou peut-être devrions-nous rester ici en attendant les secours. J'ai activé la balise d'urgence lors du crash... heu de l'atterrissage.

Arthur semblait un peu embêté de la situation. Il détestait rester inactif. Il se mit à faire les cent pas dans la cabine, cherchant une solution intermédiaire.

____________________



Dance for me Wallis - Abel Korzienowski
 
 
Contenu sponsorisé





 
 
 

12- Jet d'Arthur de Vevey

  
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2