AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  PlaylistPlaylist  SlackSlack  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 | 
 

 Vos Poèmes et Citations

 
AuteurMessage
Alex Winchester

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Curokynésie
Allégeance: Inconnue

Jeu 19 Fév - 18:57

Vu nos talents poétique je me suis dit qu'un sujet sur les poème pourrait être pas mal Smile voici le premier qui n'est pas de moi mais que je trouve très beau Smile

Adieu, plaisant pays de France,
O ma patrie
La plus chérie,
Qui as nourri ma jeune enfance !
Adieu, France, adieu, mes beaux jours !
La nef qui disjoint nos amours
N’a ci de moi que la moitié :
Une part te reste, elle est tienne,
Je la fie à ton amitié,
Pour que de l’autre il te souvienne.

C'est un poème de Mary Stuart après la mort du Roi quand elle repart vers l'Angleterre

____________________

What If - Coldplay
 
 
Arthur de Vevey
Admin & Directeur de la Fondation
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Suisse Suisse
Don/Rune: Chronokinésie
Allégeance: Institut de Paris

Jeu 19 Fév - 22:05

Très joli poème.

J'ai édité le titre du post pour y inclure les citations.

J'en partage une de Benjamin Constant, mon auteur préféré.


Il faut prendre connaissance du contexte : le narrateur a fait halte quelques jours chez un ancien ami à lui, et le séjour s'est mal terminé. Il reprend alors son voyage, avec son chien, qui finalement à bout de forces est incapable de terminer le trajet. Le narrateur décide donc de l'envoyer chez son ancien ami avec ces mots :

Citation :
"Il succomba à la fatigue à quelques milles de Douvres. Je le confiai presque mourant à un postillon avec un billet pour Kentish, dans lequel je lui disais que, comme il traitait ses amis comme des chiens, je me flatterais qu'il traiterait ce chien comme un ami".


Juste brillant. Very Happy

____________________



Dance for me Wallis - Abel Korzienowski
 
 
Alex Winchester

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Curokynésie
Allégeance: Inconnue

Lun 23 Fév - 19:27

C'est très joli tout ça Smile Un petit en anglais !

O Captain! My Captain!
O Captain! My Captain! our fearful trip is done;
The ship has weather'd every rack, the prize we sought is won;
The port is near, the bells I hear, the people all exulting,
While follow eyes the steady keel, the vessel grim and daring
But O heart! heart! heart!
O the bleeding drops of red,
Where on the deck my Captain lies,
Fallen cold and dead.


O Captain! My Captain! rise up and hear the bells;
Rise up — for you the flag is flung — for you the bugle trills;
For you bouquets and ribbon'd wreaths — for you the shores a-crowding;
For you they call, the swaying mass, their eager faces turning
Here Captain! dear father!
This arm beneath your head;
It is some dream that on the deck,
You've fallen cold and dead.


My Captain does not answer, his lips are pale and still;
My father does not feel my arm, he has no pulse nor will;
The ship is anchor'd safe and sound, its voyage closed and done;
From fearful trip the victor ship comes in with object won
Exult, O shores, and ring, O bells!
But I with mournful tread,
Walk the deck my Captain lies,
Fallen cold and dead.

____________________

What If - Coldplay
 
 
Julian Beckendorf

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Allemagne Allemagne
Don/Rune: Nécromancie
Allégeance: Inconnue

Ven 27 Fév - 19:04

J'aime beaucoup cette citation récente d'Edward Snowden:

Citation a écrit:

Le progrès des civilisations occidentales et des droits de l’homme trouvent historiquement sa fondation dans la violation de la loi. L’histoire démontre que les injustices historiques sont souvent réparées par des actes de criminalité assumée. L’esclavage. La protection des Juifs alors persécutés.

Mais même parmi des sujets moins graves on peut trouver des exemples similaires. Que dire de la prohibition de l’alcool ? Du mariage gay ? De la marijuana ?

Ou en serions-nous aujourd’hui si le gouvernement, jouissant des pouvoirs apportés par la surveillance parfaite de ses citoyens et par une application totale de la loi, avait – dans les limites imposées par cette même loi – réuni, emprisonné, et humilié tout ces criminels ?

Ultimement, si le peuple perd sa volonté de reconnaitre qu’il y a des moments dans notre histoire ou la légalité se distingue de la moralité, nous ne cédons au gouvernement pas simplement le contrôle de nos droits, mais aussi notre capacité à déterminer notre futur.

Ça me fait du coup penser au concept de désobéissance civique, en espérant que le sujet ne déplaise pas trop à notre homme de loi résidant : D

Martin Luther King exprimait le sujet ainsi:

Citation :
La réponse à la question « Comment pouvez-vous recommander de violer certaines lois et d’en respecter certaines autres ? » repose sur le fait qu’il existe deux catégories de lois : celles qui sont justes et celles qui sont injustes.

Je suis le premier à prêcher l’obéissance aux lois justes. L’obéissance aux lois justes n’est pas seulement un devoir juridique, c’est aussi un devoir moral.

Inversement, chacun est moralement tenu de désobéir aux lois injustes. J’abonderais dans le sens de Saint Augustin pour qui « une loi injuste n’est pas une loi ».

____________________


O Come, Emmanuel - ThePianoGuys
 
 
Arthur de Vevey
Admin & Directeur de la Fondation
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Suisse Suisse
Don/Rune: Chronokinésie
Allégeance: Institut de Paris

Ven 27 Fév - 19:12

J'aime beaucoup ces citations.

C'est vrai qu'en droit on distingue "loi" et "morale". Le droit peut tout à fait ne pas être moral, dans certaines circonstances, et il est censé pouvoir être corrigé, pour évoluer, idéalement, aux attentes de la société.


Mais tout pareillement, la morale peut également être hors-la-loi, et pas forcément du côté positif. Imaginez que le droit instaure le mariage pour tous en Arabie saoudite, il sera "légal", mais il restera "immoral". La morale crée une règle qui guide le comportement des individus, mais qui n'est pas du droit.

____________________



Dance for me Wallis - Abel Korzienowski
 
 
Virgilio di Constantini

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Italie Italie
Don/Rune:
Allégeance: Inconnue

Sam 14 Mai - 20:36

Charles de Vevey a écrit:
J'en partage une de Benjamin Constant, mon auteur préféré.

Il avait un pessimisme léger qu'on ne trouve nulle part ailleurs dans la littérature française.

J'en ai une sous mes yeux, mais un peu plus gaie:

Alphonse Allais a écrit:
... La troisième fois que Madeleine trompa Jean, Jean dit à Madeleine :
- Pourquoi m'as-tu trompé avec cet homme ?
- Parce qu'il est rigolo ! répondit Madeleine.
- Bon ! grommela Jean.
Et il se dirigea vers la librairie Olledorff, où il acheta A se tordre, l'exquis volume de notre sympathique confrère Alphonse Allais.
Il lut, relut ce livre véritablement unique, et s'en imprégna tant et si bien que Madeleine faillit trépasser de rire dans la nuit.

La quatrième fois que Madeleine trompa Jean, Jean dit à Madeleine:
-Pourquoi m'as-tu trompé avec cet homme ?
- Ah !... Voilà ! répondit Madeleine.
Et de drôle de lueurs s'allumaient dans les petits yeux de Madeleine. Jean comprit et grommela : - Bon !

La cinquième fois que Madeleine trompa Jean...
Ah zut !

La onze cent quatorzième fois que Madeleine trompa Jean, Jean dit à Madeleine :
- Pourquoi m'as-tu trompé avec cet homme ?
- Parce que c'est un assassin ! répondit Madeleine.
- Bon ! grommela Jean.
Et Jean tua Madeleine.
Ce fut à peu près vers cette époque que Madeleine perdit l'habitude de tromper Jean.
 
 
Lui
Maître du Jeu
avatar


Jeu 19 Mai - 2:35

Deux mots. J'adore.

Ca me correspond exactement, cette cruauté légère, ces rôles multiples... Ah !
 
 
Haïlé Mariam

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité:
Don/Rune: Intangibilité (fumée)
Allégeance: Inconnue

Sam 21 Mai - 20:58

"In history, the stagnant waters, whether of custom or of despotism, support no life; life depends on the agitation set up by a few eccentric individuals. For the sake of that life, that vitality, a community must take certain risks, must admit a modicum of heresy. It must live dangerously if it would live at all."

Herbert Read.

Je m'excuse pour ce long silence, mais Smoke ne va pas tarder à entrer dans la partie! Very Happy

____________________


Concrete Jungle - Bob Marley
 
 
Contenu sponsorisé





 
 
 

Vos Poèmes et Citations

  
Page 1 sur 1