AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  PlaylistPlaylist  SlackSlack  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 | 
 

 Séverin Libert

 
AuteurMessage
Séverin Libert

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Suisse Suisse
Don/Rune: Pyrokinésie
Allégeance: Inconnue

Mar 31 Mar - 21:27

Severin Libert

Etat Civil

Nom: Libert
Prénoms: Séverin
Date de naissance: 20/08/1990
Genre: M
Age: 24
Nationalité: Suisse
Domicile: Lausanne / Suisse

Capacités spéciales

Appartenance: Magus
Don (le cas échéant): Pyrokinésie

Apparence Physique

Si l'on doit le présenter en deux mots, Séverin pourrait être considéré comme étant un "beau gosse", autrement dit BG pour les intimes. Effectivement, du moins pour une partie de la gente féminine, il est loin d'être désagréable à regarder, bien au contraire ! Mais détaillons tout ça d'un peu plus près :

Il est grand, 1 mètre 85 bien tapé, assez pour ne pas rester totalement inaperçu dans une foule, mais pas suffisamment pour l'empêcher de passer tête haute les portes.
Il est mince sans être maigre, naturellement athlétique sans donner pour autant dans les tablettes de chocolat. Non. Il n'a juste pas de ventre superflu, ce qu'il entretien au quotidien en évitant les excès à répétition et en se forçant à un minima de sport (natation, course à pied). Sans cela, il aurait tendance à rapidement céder à sa gourmandise et cela se verrait !
Il promène partout sa tignasse châtain foncé qu'il laisse mi-longue, souvent artistiquement décoiffée et qui ondule naturellement, ainsi que sa fine barbe de 1 à 3 jours (selon sa motivation), lui donnant un petit air canaille-gentil complètement fait exprès. Ajoutez à tout cela son regard brun-vert, son sourire ravageur, seul son nez qu'on pourrait trouver légèrement trop large pourrait être qualifié de "défaut". Et encore. Il faudra être sacrément regardant(e) !
Bref. Parfait, on vous le dit. Le problème, c'est qu'il le sait lui même très bien, ce qui n'aide en rien à le garder modeste. Ceci dit, il peut surtout remercier son héritage génétique de l'avoir autant favorisé.

Au quotidien, il s'habille parfaitement normalement de manière pratique et passe-partout ; jeans, pull, chemise (déboutonnée à 2 boutons, s'il vous plaît), basket ou chaussures en tissu, bottines en hiver, blouson en cuir ou en jeans en mi-saison, veste ou manteau (en cuir également) pour les temps froids.
Seul bijou, il porte une montre (et non pas un chrono) au poignet gauche, un modèle de petite marques au large bracelet de cuir brun foncé et au cadran beige, très sobre.

Plus généralement, il aime bien donner de lui l'image d'un certains "j'm'en foutisme", un peu voyou d'un côté, un peu fils de bonne famille de l'autre, oscillant toujours entre les deux. Mais soyons clairs, ce petit côté voyou n'est là que pour la frime et personne ne s'y laissera prendre très longtemps (à moins d'être spécialement peu observateur).

Personnalité

Caractère: Il est l'exemple parfait de celui qui n'a jamais beaucoup réfléchi sur sa vie, se contentant de prendre ce qui arrive, quand ça arrive, comme ça arrive. Il réfléchi aux conséquences... après ! Vivant beaucoup dans le paraître, il a souvent du mal à réellement agir et a tendance à laisser les événements l'entraîner. Cela lui donne un côté un peu lâche, du fait qu'il a du mal à s'engager par lui-même, ceci tous domaines confondus. Les responsabilités, très peu pour lui. Il ne donne que rarement une impression de sérieux et pourtant ! Il sais parfaitement l'être lorsque cela est réellement nécessaire. Néanmoins, il a une très forte tendance à ne travailler que sur les sujets qui l'intéressent et à être le parfait flemmard sur tout le reste. Il n'est d'ailleurs pas forcément modeste quant à ses capacités qu'il surestime souvent ! Il lui arrive facilement d'être ouvertement dragueur et ne s'en gêne pas, quoique cela soit plus un jeu qu'autre chose et peut se montrer fonceur, en général pour le pire.

Heureusement, comme pour lui faire pardonner ses défauts, il est adorable de gentillesse et se montre incapable de méchanceté, d'une moralité presque exemplaire, bien qu'il soit capable de la mettre un peu de côté quant cela l'arrange. Il est définitivement distrait et maladroit, reste d'un optimisme forcené, fais montre d'un esprit vif, curieux et ouvert au monde.  Pour couronner le tout, il est toujours prêt à aider son prochain sans attendre de contrepartie. Pour un peu, ce serait le gendre parfait... Si seulement il pouvait se prendre en main et agir en adulte !

Tics et Manies: Passe  au moins trois fois par quart d'heure la main dans ses cheveux pour les repousser en arrière, généralement pour les voir retomber en avant l'instant d'après.
Déteste qu'on l'appelle par son prénom complet et reprends machinalement les gens quasiment à chaque fois.

Signature musicale: https://www.youtube.com/watch?v=YMqzOhuUw1s

Histoire personnelle

Il était une fois, dans un beau et calme pays verdoyant... Une fée se penchant sur le berceau du jeune Séverin afin de lui offrir beauté, santé, intelligence, gentillesse et tout le toutim ; ainsi commence notre histoire. Seulement, ce genre de cadeau, tout généreux qu'il soit, reste rarement sans contreparties. A commencer d'ailleurs par son prénom, Severin, dont ses parents, Anne et Lionel Libert, eurent l'étrange idée de l'affubler et qu'il déteste largement. Parents par ailleurs aimants et attentionnés ; elle, jolie femme blonde, infirmière, lui, biologiste allemand exilé que sa rencontre avec sa douce moitié aura fait rester sur ces terres Suisses.

Séverin fût donc un enfant choyé et heureux, fils unique, grandissant tranquillement dans une jolie petite ville lacustre du nom de Neuchâtel (le lac ET la ville) où il ne se passe pas grand chose. L'enfant grandit (vite), montra très tôt une certaine facilité pour la vie scolaire contrecarrée, au grand dam de ses parents, par une aussi grande paresse au travail. Ce fût donc suivi de près et motivé de force qu'il effectua ses années obligatoires. A l'entrée de son adolescence, à l'âge où les jupes des filles deviennent plus intéressantes que les consoles de jeu, il découvrit rapidement qu'il était plus amusant de jouer les tombeurs que de travailler en cours et passa toutes ses années à la raclette en faisant le minimum vital pour conserver sa moyenne.

Enfin, 15 ans, l'âge de l'émancipation. Et des études. Louvoyant par ci-par là sans trop savoir quoi faire de sa vie, Séverin suivi les sages conseils parentaux et se lança dans une longue mais pas réellement très profitable carrière d'étudiant supérieur. Réussissant son bac, à nouveau avec de très lamentables notes, il voulu suivre les pas de papa et entreprit donc l'université, section biologie. Dont il se lassa rapidement au vu du travail demandé et oublia très vite le sens des mots "travail intensif", préférant et de loin celui de "prendre du bon temps". Je ne vous fais pas un dessin.

Et puis, son destin décida un beau jour de l'année de ses 19 ans qu'il était temps de frapper à la porte et de lui rappeler sa dette de naissance. Vous savez, la bonne fée. Alors qu'il ratait lamentablement ses études de biologie (sans étonner grand monde), sa mère tomba gravement malade d'un cancer réfractaires aux traitements et décéda 6 mois après la découverte de son mal. Son monde s'écroula alors brutalement, le mettant face à la dure réalité. Lui qui n'avait jamais eu le moindre accro dans son univers lisse, poli et bien rôdé devint d'un seul coup orphelin de sa mère qu'il adorait.
C'est durant cette période, dès l'annonce de l’incurabilité de la maladie et s'amplifiant après la perte de sa mère que "ça" apparut. D'abord, ce fût sourd, ténu, à peine une impression fugace. En sa présence, il faisait étrangement chaud auprès d'une cheminée. Les bougies s’éteignaient, ou au contraire, amplifiaient leurs flammes. Les briquets s'allumaient d'un coup, pour s'éteindre aussitôt. Une suite, une accumulation de petites choses étranges qu'il ne voyait pas forcément. Jusqu'au jour "J". Le jour où il appris le décès de sa mère.

Eté 2009, Neuchâtel, Suisse, une petite zone herbeuse en bordure du lac, à l'écart du centre ville. Début de soirée. Un groupe d'étudiants amis s'étaient mis en tête de se faire une petite soirée grillades et produits annexes (le genre pas complétement légaux). Un de ceux là aurait témoigné par la suite lors de l'interrogatoire de la police :

" Son père l'a appelé, à la fin, Sév' a lâché son téléphone par terre. On savait que sa mère était malade, mais personne ne pensait qu'elle partirait aussi tôt, surtout pas lui. C'était pas du tout ce que les médecins avaient prévus, ils lui donnaient encore au moins 2 semaines. Sa mère, c'était vraiment quelque chose pour lui, alors vous comprenez, on a pas été surpris de le voir s'effondrer en pleurs, on a tenté de le réconforter. C'est là que c'est devenu vraiment, vraiment bizarre. On avait fait un feu dans la zone prévue exprès, même si vous n'allez pas me croire. Et puis subitement on aurait dit que... le feu s'embrasait d'un seul coup, violemment, qu'il jaillissait hors du foyer, on aurait carrément dit qu'il coulait par dessus les bords, avec des flammes de 2 mètres de haut, pas moins ! On étaient tous terrorisés, on a voulu fuir en essayant d'emmener Sév' avec mais il nous a repoussé et il est resté là, debout, devant cette espèce de brasier hallucinant... On était  juste à quelques mètres, on l'a vu s'avancer comme un zombie à toucher le feu, il a levé la main dans les flammes et puis... pfouuh ! Plus rien. "

Bien sûr, la police appelée par les jeunes gens a vite classé l'affaire. Une bande d'étudiants en fin de journée au bord du lac, drogue douces et mauvais allumage de feu, pas de quoi en faire une histoire malgré les dégâts assez conséquents à la végétation alentour. Et ça n'alla pas plus loin que des frais de remise en état. Séverin, lui, ne garda qu'un souvenir flou et partiel de l'événement ainsi qu'une cicatrice de brûlure dans la paume de la main droite, encore clairement visible aujourd'hui.

Suite à ça et  du jour au lendemain, il abandonna complétement ses études. Dès lors, des incidents de l'ampleur de celui du bord du lac ne se reproduisirent plus, mais il fini par se rendre compte que le feu, dès qu'il était à son contact plus ou moins direct, se comportait étrangement, d'autant plus lorsqu'il était lui même soumis à des émotions fortes ou puissantes. Ainsi, un soir, alors qu'il était en colère, manqua-t-il enflammer sa chambre alors qu'il s'allumait une cigarette - le briquet déchaina soudain une mer de flammes sur le parquet, qui disparût entièrement dès que Séverin paniqua. De jour en jour, il se mit à faire des tests, à essayer de contrôler le phénomène sans avoir la moindre idée de ce qu'il faisait. Il se mit à faire des recherches sur le net, à participer à des forums plus ou moins sérieux traitant de paranormal et de phénomènes étranges. Avec un succès plus que mitigé.

Après quelques mois de petits boulots divers, il fini grâce à une connaissance à son père par envisager une carrière (et un apprentissage surtout !) en tant qu'assistant bibliothécaire, afin d'avoir un papier quelconque en poche. C'est ainsi qu'il déménagea à Lausanne, ville très voisine de la sienne, y dégota un petit appartement d'étudiant et y débuta une nouvelle vie, entre soirées entre potes et études parmi les livres. Justement, les livres. Entre l'identification, le classement, le référencement de livres de tous genres, il se passionna pour les sujets, assez logiquement, pouvant traiter de phénomènes tels que celui qu'il vivait. Esotérisme, théologie, sciences, légendes... Il diversifia  ses recherches, profitant de tout ce qu'il avait à portée de main. Néanmoins, chaque jour qui passait, il ne pouvait se départir d'une crainte oh combien réelle. Et si... Et si "ça" passait soudain hors de son contrôle au centre de ce royaume du papier qu'était n'importe quelle bibliothèque ? Déséspérant arriver à contrôler le phénomène mais celui-ci le laissant en paix tant que tout allait bien, il en arriva au point de vouloir, simplement, ne plus y penser. Et il y arriva tellement bien que pendant les 3 années de ses études, il ne se passa presque rien (si ce n'est parfois des intensités de flammes étranges, des briquets ou des bougies qui s'enflammaient complétement, bref, presque rien). Parallèlement, si il fit des recherche toutes théoriques, il n'abandonna pas complétement ses tentatives de maîtriser son "don", mais sans réelles assiduité ni grand succès.

Début du printemps 2015. Aujourd'hui. Séverin a 24 ans et un métier en poche. Il a terminé et réussi ses examens de fin de formation moins d'une année auparavant avec, comme toujours, les notes minimales exigées. Après toutes ces dures épreuves et la fin de ses années d'étudiant insouciant, il est désormais prêt à entrer de plein pied dans le monde hostile du travail, le vrai monde, celui des adultes. Ou pas. En effet, rassemblant ses économies, il a décidé de s'offrir un voyage autour du monde afin d'élargir son horizon avant de se fixer quelque part. C'est ainsi qu'il vient de rentrer, 2 mois auparavant, après un périple de plusieurs mois l'ayant amené à traverser l'Europe de l'est, une partie du Moyen-Orient, l'Asie en évitant la Chine mais sans oublier le Japon, un arrêt obligé aux States puis... et bien. Retour au bercail ! Depuis, il s'est enfin décidé à chercher un travail selon ses compétences et tente (sans grands succès) d'approcher jusqu'à certaines bibliothèques Européennes. Heureusement en attendant, papa est là pour aider aux finances malmenées, il y a les petits jobs ci et là et puis pour la suite qui sait... Tout reste encore à écrire !

Hors Jeu

Code du règlement: Ok
Pays: Suisse
Age: 36
Fréquence de connexion: Journalière en semaine, incertaine voir pas du tout en week end, vie de famille oblige.
Comment avez-vous connu ce forum: Par des recherches au hasard sur le net, qui m'ont conduite sur l'annuaire : http://www.imaginannuaire.com/ puis ici !
Célébrité sur votre avatar: Taylor Kitsch
Autre chose ?: Etant débutante complète en RP forum – mais expérimentée sur d'autres support,  j'espère ne pas faire trop de bourdes Smile
 
 
Rebecca Frost
Modératrice
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Illusions sensorielles
Allégeance: Inconnue

Mar 31 Mar - 21:45

Bonjour, et bienvenue sur Novus.

Ta Fiche de renseignement a été transmise au Conseil de Gestion du jeu, sur notre Environnement Numérique de Travail. Elle y sera analysée, et nous reviendrons vers toi rapidement pour te donner notre avis.

Comme indiqué dans le Règlement, chacun doit s'efforcer de préserver le secret de son Allégeance. Il te faut donc nous transmettre un Message Privé pour nous informer de la direction vers laquelle tu souhaites te tourner. Cet élément sera utilisé pour l'analyse de ta Fiche de renseignement. Tu peux aussi nous indiquer que ton personnage se décidera en cours de jeu, au gré des opportunités qui lui seront tendues.

En attendant de nos nouvelles, tu as accès à la Chatbox du forum en naviguant vers le bas de la page d'accueil du forum, ou en cliquant sur la lanterne à gauche de ton écran.

Nous t'invitons aussi à "Liker" la page Facebook de Novus pour des annonces exclusives sur l'actualité de Novus et sur son intrigue.

____________________


The World Is Not Enough - Garbage
 
 
Arthur de Vevey
Admin & Directeur de la Fondation
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Suisse Suisse
Don/Rune: Chronokinésie
Allégeance: Institut de Paris

Ven 3 Avr - 19:48

Coucou Séverin,


Naturellement pas besoin de m'envoyer ton Allégeance, nous en avons déjà discuté.


Nous viendrons te donner nos feebacks demain, dans la journée. Le Conseil de Gestion termine de recueillir les avis.

____________________



Dance for me Wallis - Abel Korzienowski
 
 
Arthur de Vevey
Admin & Directeur de la Fondation
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Suisse Suisse
Don/Rune: Chronokinésie
Allégeance: Institut de Paris

Dim 5 Avr - 0:42

Coucou,

Chose promise...


Nous avons donc étudié ta candidature avec attention. Nous avons apprécié ton style d'écriture fluide, et la manière dont tu semble avoir vraiment cerné ton personnage : son passé, son présent, son caractère,...

On a toutefois une question : Séverin a t'il quitté/démissionné de son travail d'assistant bibliothécaire, ou en a t'il seulement pris un congé sabbatique ?

____________________



Dance for me Wallis - Abel Korzienowski
 
 
Séverin Libert

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Suisse Suisse
Don/Rune: Pyrokinésie
Allégeance: Inconnue

Dim 5 Avr - 22:42

Bonjour !

Alors, pour répondre à ta question, c'est encore plus simple. Il a quitté son poste l'an passé à la fin de son contrat d'apprenti (comprenez par là qu'il a passé 3 ans à apprendre son métier à la fois en travaillant et en études (apprentissage dual en CDD)). A la fin, une fois son diplôme en poche, son contrat a cessé et il en a donc profité pour prendre une année "libre".  
Ce qui signifie également qu'il n'a encore jamais réellement travaillé en temps que salarié et qu'il est à la recherche d'un nouveau poste de travail (il commence assez mollement à envoyer des demandes, y compris à l'étranger).

Bien sûr, tout cela reste ma théorie, si je dois modifier certains points du BG afin de vous aider, c'est tout à fait possible, rien n'est figé ! Même si comme tu le remarque bien, le personnage est très précisément détaillé dans ma tête Smile

Bonne fin de we de Pâques !
 
 
Arthur de Vevey
Admin & Directeur de la Fondation
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Suisse Suisse
Don/Rune: Chronokinésie
Allégeance: Institut de Paris

Lun 6 Avr - 22:18

Bonjour Séverin,

Ta fiche a été validée mais il te reste quelques petites formalités à accomplir avant de pouvoir démarrer dans le jeu.

1/ Le code de ta signature musicale a été généré, merci de le copier-coller dans l'onglet "Signature" de ton profil.
Code:
[center]
<embed width="300" height="25" scale="exactfit" quality="high" wmode="transparent" type="application/x-shockwave-flash" allowfullscreen="true" allowscriptaccess="always" src="https://www.youtube.com/v/YMqzOhuUw1s?version=0&hl=fr_FR&rel=0&showinfo=0" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer">
[sub][i]She - Abney Park
[/i][/sub][/center]

2/ Ton personnage doit avoir un domicile. Tu dois nous en soumettre la création, en respectant les différentes spécifications, via le Formulaire de Demande de Création de Lieu.

3/ Ensuite, l'ensemble des informations saisies dans ta fiche ont été transcrites dans ton Dossier de renseignement, disponible dans ton onglet "Profil" et visible par les autres membres. Merci de vérifier s'il n'y a pas d'erreur.

Une fois que ces trois formalités auront été accomplies, signale-le-nous ici. Nous te donnerons alors les autorisations nécessaires pour débuter l'aventure sur Novus.

____________________



Dance for me Wallis - Abel Korzienowski
 
 
Séverin Libert

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: Suisse Suisse
Don/Rune: Pyrokinésie
Allégeance: Inconnue

Jeu 9 Avr - 19:18

Rebonjour !

- Signature ok
- Résidence demande effectuée
- Profil à priori ok (à part les horribles \ qui s'ajoutent dans les textes avec le copié-collé o_O)

____________________


She - Abney Park
 
 
Le Créateur
Admin
avatar


Jeu 9 Avr - 21:03

Très bien, c'est bon de notre côté.

Bienvenue sur Novus. Ta fiche va être archivée, mais tu peux déjà faire ton entrée dans le jeu dans ta Résidence.
 
 
Contenu sponsorisé





 
 
 

Séverin Libert

  
Page 1 sur 1