AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  PlaylistPlaylist  SlackSlack  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 | 
 

 Institut National de l'Histoire de l'Art (Paris)

 
AuteurMessage
Le Créateur
Admin
avatar


Ven 24 Avr - 21:57

L'Institut a pour mission de « développer l’activité scientifique et de contribuer à la coopération scientifique internationale dans le domaine de l’histoire de l’art et du patrimoine » en exerçant des « activités de recherche, de formation et de diffusion des connaissances ».

 
 
Liam O'Connor

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Téléportation
Allégeance: Inconnue

Sam 25 Avr - 0:57

// Lieu d'origine : Eglise Sainte-Flamme //

Chaque fois, je suis impressionné par la taille de cet endroit. Parce que non, ce n'est pas la première fois que j'y viens. Croyez-vous qu'on obtient une culture comme la mienne spontanément ? C'est énormément de travail. Même si manifestement, toujours pas assez. Après tout, si j'y reviens si souvent, c'est que même votre serviteur a besoin de faire quelques recherches de temps en temps. Avant d'entrer, j'ajuste mes lunettes rondes factices sur mon nez, la visière de ma casquette sur mes yeux, et vérifie que ma fausse moustache n'a pas bougé.

Quoi, vous pensiez que pour être cambrioleur professionnel, il suffisait de se pointer comme une fleur, attraper un truc, et se barrer en courant ? Non mes amis, c'est bien plus d'efforts que ça. Du moins si vous voulez rester libre de continuer. Je m'engage donc dans le hall principal. Je suis immédiatement interpellé par l'homme à l'accueil.


-Ho ! Léonard, dit-il en agitant la main avec un sourire. Ça fait longtemps.

-Zalut, Zam.

Oui, ce personnage s'appelle Léonard, et oui, Léonard zozotte. S'il vous intéresse, il est un peu voûté, remonte régulièrement ses lunettes sur son nez, est légèrement geek, mais vraiment sympathique une fois qu'on a discuté un peu avec lui. C'est également un étudiant en histoire de l'art parce que... Et bien... Parce que ça m'arrange bien.

-Ouais, z'ai pas eut énormément de recherches à faire zes derniers temps. Mais là ze dois rendre un devoir zur la peinture à travers les âzes d'un pays de mon choix. Z'ai prit l'Irlande, vu que ze compte y aller en vacanzes zet été. Une idée d'où ze peux trouver za ? Ah, et faut que tu me racontes, t'as enfin invité ta collègue ?

Évidemment, j'en ai strictement rien à carrer, des amourettes du standardiste de la bibliothèque. Mais pour être crédible, il faut parfois faire des sacrifices. On fait pas d'omelettes avec du vinaigre. Ou je sais plus quel dicton qui s'emploie dans ce genre de cas.

____________________


‪Have Love, Will Travel‬ - The Sonics
 
 
Lui
Maître du Jeu
avatar


Lun 27 Avr - 22:06

L'homme de l'accueil est l'un des employés de l'Institut. Il tient plus du garde de sécurité que de l'érudit, mais ça fait habituellement l'affaire. Vous ne lui demandez pas non plus de vous livrer des connaissances. Vous savez qu'il vient de Turquie, qu'il s'appelle Samir mais qu'il préfère qu'on l'appelle Sam. Il est crédule, et ça vous arrange bien.

Samir a écrit:
Irlande ? T'aurais du faire la Turquie mon vieux.

Il réfléchit, et pianote sur un ordinateur.

Samir a écrit:
Allée 23F. Ou 19C. Fais gaffe à la nouvelle numérotation.
Et... Pour tu sais quoi, j'ai un rendez-vous au ciné avec elle après demain...

Il vous parle sur le ton de quelqu'un qui compatit à une difficile condition : vous, votre air peu attractif, votre sens critique de la mode, votre zozotement, vos perspectives d'avenir, enfin ce qu'il en croit.
 
 
Liam O'Connor

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Téléportation
Allégeance: Inconnue

Mar 28 Avr - 0:40

Je déteste ça. Cet air arrogant, condescendant. La plupart des gens devraient lever les yeux pour me regarder. Non, je n'aime pas me vanter, mais étant données mes qualités hors du commun évidentes, je devrais être admiré. Alors certes, Samir prend de haut léonard, pas Liam. N'empêche, c'est moi qui doit supporter ce regard. Oui, je sais, vous allez me dire qu'il est compatissant, que c'est gentil, tout ça... Bande de naïfs. Je ne crois pas à ces choses là. La compassion n'est souvent que de la pitié déguisée. Et le pitié est générée par un sentiment de supériorité. Donc de l'arrogance. Mais bon, j'imagine qu'il faut au moins être aussi malin que moi pour s'en rendre compte. Si vous n'en êtes pas capables, je compatis.

-La Turquie ? Z'est vrai que tu aurais pu m'aider ! Mais z'ai un beau-frère irlandais qui l'a dézà propozé, d'où mon choix.

Sam me renseigne bien gentiment. Malgré la pitié que lui inspire Léonard, et qu'il ne soit pas le plus futé des agents d'accueil, il est plutôt sympa.

-Merzi pour l'info, vieux, je lui réponds. Et félizitazions ! Ze t'avais dis que ze l'avais vu te zeter des coups d’œil dizcrets !

Ce qui est vrai. Je dispose d'un sens de l'observation extrêmement développé, et j'ai vu dans la tension entre ces deux là l'opportunité de me lier avec Samir. Pourquoi se priver de connexions utiles ?

-En tous cas, merde pour le rendez-vous. Tu me raconteras za la prochaine fois que je viendrais.

Je lui fais mon sourire le plus aimable, et m'éloigne vers les rangées interminables de bouquins. Alors voyons. La 19 C est la plus proche. Commençons par là. Je n'aurai qu'à aller fouiller l'autre allée si ce n'est pas la bonne. Il me faudrait quelque chose sur ma Barque Irlandaise... Sur son peintre... Leur histoire. Et surtout, pourquoi à-t-on envoyé ce type jouer les Cousteau avant l'heure.

____________________


‪Have Love, Will Travel‬ - The Sonics
 
 
Lui
Maître du Jeu
avatar


Mar 5 Mai - 8:42

Après une bonne demi-heure de recherche, vous tombez sur un petit encadré dédié à l'art ecclésiastique irlandais. Vous comprenez que le malheureux semble avoir été balancé en mer car il était soupçonné de sorcellerie.
 
 
Liam O'Connor

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Téléportation
Allégeance: Inconnue

Mar 5 Mai - 15:05

C'est long... Trop long. Des heures que j’épluche tous ces bouquins sans rien trouver. Sans déconner, si j'avais voulu passer mon temps à fureter des volumes poussiéreux, j'aurai fait archiviste. Mais c'est nécessaire... Et puis je vais bien finir par trouver...

Plusieurs minutes passent encore avant que je ne tombe sur ce que je cherche. Un petit paragraphe sur l’œuvre qui m'intéresse, stipulant que l'homme a été noyé pour sorcellerie. C'est tout ? Sorcellerie ? Noyé par stupidité humaine ? Ça valait bien le coup de... J'interromps le fil de mes pensées brutalement. Un léger sourire s'étend sur mes lèvres. J'y suis tellement habitué que je l'oublie moi-même. Voyez-vous, je m’enorgueillis d'un esprit pragmatique. Sceptique. Je crois ce que je vois, et ce depuis tout jeune. Du coup, la magie, les contes de fées, les religions, je n'y crois pas. J'oublie pourtant parfois que je suis moi-même capable de miracles. Certes, je ne dois la plupart qu'à mes compétences obtenues à force de travail et d'entraînement. Mais oui, se téléporter peut en soi être considéré comme de la magie.

Donc, si mon raisonnement est le bon, cet homme pourrait très bien être... comme moi. Je me rends compte que je n'ai jamais pensé à nommer ce que je suis. En même temps, à ma connaissance, je suis le seul au monde capable de ce genre d'exploits. Pourquoi me serai-je défini autrement que par "moi" ? Mais si cet homme possédait le même genre de dons... Je n'y avais jamais songé jusque maintenant, mais si toutes les personnes noyées, lapidées et brûlées pour sorcellerie au fil des siècles étaient comme moi... Ça changerait tout. Je ne serai plus unique. L'idée me déplaît royalement. Malgré ma modestie, j'ai aussi mon petit orgueil, qui appréciait l'idée d'être sans pareil.



Je dois en savoir plus. Dusse-je y passer le reste de la journée. Je me plonge avec un intérêt renouvelé dans l'Histoire qui m'entoure. Qui était cet homme ? De quelle sorcellerie l'a-t-on accusé ? Pourquoi cet O'Connor l'a-t-il peint ? A quand remontent les événements ? Tout ce qui pourrait m'en apprendre plus. Tout ce qui pourrait être une piste vers la personne m'ayant remit cette photo également.

Je vais incontestablement voler ce tableau. Piège ou non, j'en suis sûr à présent. Car un doute m'envahit. Sur cet homonyme, immortalisant les derniers instants d'un homme qui pourrait être comme moi. Mais il n'y a qu'une façon d'en avoir le cœur net. Alors je replonge dans l'océan de bouquins.

____________________


‪Have Love, Will Travel‬ - The Sonics
 
 
Lui
Maître du Jeu
avatar


Mar 19 Mai - 12:44

Vous peinez vraiment à trouver de nouvelles informations. Le petit encadré que vous aviez trouvé sur le tableau est vraisemblablement le seul endroit de la bibliothèque où l'Oeuvre est abordée.


Alors que vous vous ravisez, et que vous glissez votre dernier ouvrage d'étude dans le rayon, vous remarquez, coincé entre deux étalages, un petit livre, n'ayant pas été étiqueté par la bibliothèque.

Représentations de la sorcellerie dans l'Art européen

Vous décidez donc de tenter votre chance. Bingo. Retour sur l'oeuvre de l'irlandais. Le malheureux aurait été condamné au supplice pour avoir été accusé de sorcellerie, des villageois l'ayant vu disparaître puis réapparaître à des endroits divers, et le rendant responsable de plusieurs larcins non résolus.
 
 
Liam O'Connor

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Téléportation
Allégeance: Inconnue

Dim 31 Mai - 16:31

C'est étrange. Ces deux petites lignes viennent soudain d'éclairer le monde d'une nouvelle lumière. Je n'ai plus le moindre doute sur le fait que cet homme ait été comme moi à présent. Je ne suis pas seul. Combien sont capables de se téléporter à travers le monde ? Capables de bien d'autres choses ? Je me rends soudain compte de tout ce que je ne sais pas. Mais que j'apprendrais !

Cet O'Connor a prit le temps de peindre la mort du... hum... Appelons nous des Sauteurs. Bref, il est donc possible qu'il ait eut un lien avec lui. De la à penser qu'ils aient été de la même famille. Peut-être la mienne ? Mon don serait un héritage ? Bon, ok, je m'emballe. Tout ça est un peu tiré par les cheveux sur la comète. Ou un truc comme ça. Mais si c'était le cas... Une seule façon de la savoir. Je prends le premier vol pour l'Irlande, je file aux archives de la ville ayant été le théâtre de cette noyade, je fouille les annales de généalogie du peintre, du noyé, des noyeurs, de tout ce qui touche de près ou de loin cette œuvre. Ça prendra des jours, peut-être des semaines...

Ou alors, je vole le tableau, et on verra bien. Avec un peu de bol, il contiendra un indice. Ouais, je vais faire ça. Comment ça je me laisse guider par ma cleptomanie ? Vous êtes bien médisants ! Ce n'est qu'une méthode de recherche comme une autre, misant en partie sur la chance et qui... Oui bon, j'arrête de me fatiguer. Je veux ce tableau, c'est tout.

Je rassemble mes affaires, range les bouquins sortis de leurs étagères à leurs places, excepté pour celui sur la sorcellerie.


-Ça pourrait être utile plus tard...

Je jette un œil autour de moi, cherche les caméras de sécurité. Je cherche un angle mort, dans un coin discret, ou personne ne me verra. Une fois trouvé, j'y passerai rapidement, arracherait l’antivol, et utiliserai mes extraordinaires dons de pickpocket pour le fourrer discrètement dans les affaires du premier clampin qui croisera mon chemin. Le livre, lui, sera dans le sac à dos de Léonard depuis longtemps. Celui dans lequel je transporte quelques accessoires de déguisement d'urgence, dissimulé sous un simple sweet, camouflant le tout en simplement boule de linge sale.

____________________


‪Have Love, Will Travel‬ - The Sonics
 
 
Lui
Maître du Jeu
avatar


Dim 7 Juin - 16:46

On ne vous surnomme pas l'Epine pour rien.

Vous vous en sortez comme un as, et vous décrochez même un signe de la main de votre "ami" Samir, alors qu'il se saisit d'un jeune étudiant surpris par les alarmes.

Vers La Fondation Louis Vuitton (Paris)
 
 
Contenu sponsorisé





 
 
 

Institut National de l'Histoire de l'Art (Paris)

  
Page 1 sur 1