AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  PlaylistPlaylist  SlackSlack  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 | 
 

 Résidence - Domaine des Dolean (Paris)

 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lui
Maître du Jeu
avatar


Ven 23 Déc - 9:13

Vous avez essayé de gagner un peu sa confiance mais cela ne fonctionne pas. Elle a été questionnée pendant des heures par les policiers, et elle vous assimile à l'un d'entre-eux. Elle détourne son regard du votre.

Mère Doléan a écrit:
Je ne me souviens de rien. Laissez-moi. Je ne parlerai qu'en présence de mon avocat.

Devant son attitude définitivement fermée, vous ne pouvez plus engager la conversation. Emilien donne donc l'ordre de la placer en garde à vue, et l'enquête se poursuit l'après-midi.

Plusieurs éléments sont mis en avant. Et notamment, des échanges d'email à caractère romantique entre la victime et sa secrétaire, laissant supposer une relation adultère. La femme aurait découvert cette relation. On aurait donc un mobile pour ce crime dans cette famille aisée.

L'histoire semble tenir debout. Cela n'explique pas vos visions, cela dit. Il faut dire que votre existence a été plutôt bouleversée ces dernières heures : d'abord la mort de ce Matrim Damodred, dont le père avait aussi été assassiné et placé dans ce cerceuil de métal, et maintenant ces prémonitions étranges.

Quoiqu'il en soit, la suite logique de votre enquête devrait vous amener à interroger les proches du couple malmené. Vous apprenez en demandant à un collègue qu'ils ont une fille : @"Lucie Doléan".
 
 
Jake Noxious

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Electrokinésie
Allégeance: Inconnue

Lun 6 Fév - 0:34

Jake regarda Madame Doléan s'en aller, encadrée par deux policiers en uniformes.On l'informa de la situation ambiguë que son mari entretenait avec sa secrétaire.

*J'ai toujours dis qu'être à la tête d'une entreprise ou d'un bureau était la mort du couple, d'une façon ou d'une autre. Bien qu'en voyant cette femme je la pense incapable de tuer quelqu'un. Un crime passionnel peut-être ? Il va falloir éclaircir tout ça.*

L'ex-flic, à nouveau flic mais pas trop, prit quelques minutes pour discuter avec les flics pour de bon qui se trouvaient aux alentours. Il apprit donc par leur intermédiaire que les Doléan avaient une fille du nom de Lucie, mais aucun ne put lui en dire d'avantage sur cette dernière.

*Lucie...Lucie..*

N'ayant pas eu toute les infos qu'il souhaitait, il se tourna vers Emilien, l'homme qui serait le plus susceptible de lui en fournir et en qui il avait le plus confiance ici.

- Dis moi Milou, la fille est au courant de la mort de son père ? Et si tu as son adresse je suis preneur.

____________________


Cry Thunder - DragonForce


Dernière édition par Jake Noxious le Jeu 20 Avr - 22:16, édité 1 fois
 
 
Lui
Maître du Jeu
avatar


Lun 13 Fév - 16:11

Emilien est occupé à signer des papiers visant à encadrer la perquisition qui a lieu dans la maison. Du coin de l’œil il vous voit lui faire signe de la main. Il hoche la tête pour vous signaler d’attendre quelques secondes, échange quelques mots avec les médecins qui s’occupent de nettoyer la scène du « crime », puis s’approche vers vous.

Emilien sourit à votre petite boutade avant de vous flanquer une tape dans le dos.

Emilien a écrit:
Tu ne perds jamais ton humour toi, même dans les pires circonstances.

Il inspire un grand coup, et se tourne vers la fenêtre, qui s’ouvre sur la campagne flamboyante.

Emilien a écrit:
Quelle histoire ! M’enfin on a fait notre boulot. Le parquet prendra la relève, mais je crois vraiment qu’on a un suspect tangible en l’épouse, avec cette histoire de relation adultère par le mari.

La petite ? Elle a été mise au courant. On lui a laissé un message vocal. Je suppose qu’elle va rappliquer ici rapidement. On a qu’à l’attendre. Elle vit ici, chez ses parents, dans la maison d’invités là bas. Tu veux qu’on aille y faire un tour ?

Vous comprenez qu’il ne s’agit pas d’une question : Emilien se met immédiatement en marche. Vous descendez l’escalier du premier étage, et repassez dans le grand hall distribuant le rez-de-chaussée. Vous poursuivez en traversant la cour extérieure. A gauche une charmante petite maison de gardien ferme la vue. A première vue, elle semble avoir été rénovée avec goût, et cette impression se confirme quand vous pénétrez dans le petit édifice, à l’ambiance très cosy, sur une odeur de café du matin.

Emilien a écrit:
Voici donc l’endroit où Lucie Doléan vit… et travaille. On a interpellé deux de ses collègues, Mathieu Sigler et Laura Guitteny. Ils sont en interrogatoire mais pas vraiment d’éléments incriminants dans leur déposition. Même si je dois dire qu’on arrive toujours pas à leur faire dire sur quoi ils travaillent. Ils disent être embauchés par Lucie Doléan en tant que journalistes, mais ils ne sont pas accrédités en tant que média professionnel. On a trouvé du matériel d’enregistrement dans la réserve, mais aucun article/enregistrement vidéo qui prouverait leur activité.

Pendant qu’Aurélien vous décrit la nature étrange de l’activité de Lucie Doléan, qui visiblement vient épaissir le mystère autour de cette famille, vous furetez un peu dans la pièce. Votre œil est attiré par un petit carnet de notes appartenant à Lucie Doléan. Vous l’ouvrez et y parcourez quelques pages. Sur la dernière, il est inscrit la date d’aujourd’hui, puis les points suivants ont été griffonnés :

Lucie Doléan a écrit:
1. Découverte d'un corps masculin d'une cinquantaine d'années sur une plage française.
2. Un tableau de Rossetti est volé au musée du Louvre, aucune trace d’effractions et aucune alarme ne sont déclenchés.
3.  Effondrement d'un temple en Égypte alors qu'une équipe d'archéologues s'y trouvait. Le portrait d'un américain, Salomon Kahveci est diffusé par la télévision égyptienne, le jeune homme est accusé de terrorisme. Toutefois, quelques heures plus tard on apprend qu'il s'est échappé de l’hôpital du Caire dans lequel il était retenu.
4. Encore un tableau volé, cette fois c'est une pièce du peintre O'connor. Ce vol a été commis à la fondation Louis Vuitton. L'homme s'est volatilisé sur place.
5. Un appartement en feu à Paris, celui de Damodred, le fils de l'homme dont le corps a été retrouvé sur une plage française.

Damodred… Voilà un nom que vous connaissez. Quel est le lien entre cette héritière qui vient de mettre la main sur la fortune de papa, et Matrim Damodred et son père ? Une raison supplémentaire, s’il fallait vous en convaincre, de rentrer en contact avec Lucie Doléan.
 
 
Jake Noxious

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Electrokinésie
Allégeance: Inconnue

Ven 5 Mai - 2:23

Il parcourut la page du regard, passant sa main dans sa barbe comme d'habitude, portant un air songeur sur le visage. Après quelques instants de réflexion, il pris son téléphone et photographia la page en question. Il fit de même avec chaque recoin de la pièce, chaque murs et chaque murs il n'oublia rien consciencieux comme il l'avait toujours été lors de ses enquêtes. On ne savait jamais, un détail pourrait être trouvé plus tard sur ces photos.
Cette liste éveillait la curiosité de Jake, elle énumérait plusieurs faits pour le moins étrange. Un doute commençait à grandir en lui. D'abord le gamin aux pouvoirs disons...éruptifs, ensuite les visions (car c'en était, il le savait maintenant sans pour autant savoir comment il avait pu les avoir) et maintenant cette liste. Un point en particulier avait retenu son attention, ce voleur qui avait, semble-t-il, disparu sur place.


*Un autre pouvoir peut-être ? De nouvelles personnes comme moi ? Il va vraiment falloir que je retrouve le gamin*

Jake garda le carnet en main et sortit de la petite maison. Il saisit une blague à tabac dans une poche à l'intérieur de son manteau et roula une cigarette qu'il alluma d'un coup d'étincelle électrique qui jaillit entre l'extrémité de son pouce et de son index. Il rangea la blague et attendit patiemment la venue de Lucie, lâchant de belles nappes de fumées entre ses lèvres qui vinrent se perdre dans les courant frais du vent qui s'engouffrait dans le jardin des Dolean.

____________________


Cry Thunder - DragonForce
 
 
Lucie Dolean

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune:
Allégeance: Inconnue

Mer 10 Mai - 22:26

/ ...Chez paulette.../

Lucie avait roulé pendant deux heures. Deux bonnes heures pied au plancher, à penser à tous les scénarios possibles. Elle avait eu l'annonce de la mort de son père, mais peinait à y croire. Tant qu'elle ne verrait pas son corps, tout espoir subsistait en elle. Il pouvait s'agir d'une erreur et elle n'avait pas eu de détails.

Elle gara la voiture sur l’asphalte bruyamment, dégageant de la poussière. Elle se précipita hors de la voiture sans prendre la peine d'éteindre le moteur, courant à toutes jambes à l’intérieur. Toute l'angoisse qu'elle avait alors accumulée explosa . Des larmes perlaient sur ses joues rosies par l'effort de sa course à l'intérieur de la villa.


- MAMAN !!!

Elle cria plusieurs fois sans avoir aucune réponses.  Elle remarquait qu'il n'y avait plus personne. Dans les pièces régnait un silence à faire froid dans le dos. Elle errait, tel un zombie dans cette somptueuse demeure qui fût celle où elle avait vécu des moments de bonheur avec sa famille. Était-ce une illusion ? Les paroles de sa mère résonnèrent encore dans sa tête.

- Je veux divorcer, ton père me trompe...

Lucie laissa échappé un sanglot quand elle se retrouva dans l'embrasure du bureau de son père. Devant elle , une énorme tâche de sang jonchait le sol. Malgré cette scène horrible, le corps de son père n'était pas ici. En elle naissait un petit espoir, infime, mais présent. Elle ne pouvait plus rester dans cette pièce une seconde de plus et dans sa précipitation à sortir de cet endroit, elle se cogna contre une personne. Son angoisse avait été d'une telle puissance, qu'elle n'avait pas remarquée les agents de police remballer leurs affaires. Ils quittaient les lieux. Elle sentit son cœur se soulever et se dirigea vers la porte pour prendre l'air et pouvoir se calmer.

Sur le perron, Lucie observait le manège des policiers ranger leurs affaires. Certains discutaient, d'autre riaient, comme-ci rien de bouleversant venait de se produire. La vie continuait, c'était ainsi.
A sa gauche, près de l'entrée la dépendance où elle travaillait, un homme fumait.


- C'est pas vrai ! Ils ont fouiné dans la dépendance.

Elle se dirigea vers l'homme, furieuse que des inconnus fouille dans ces affaires.

____________________


Epic celtic music - Mix
 
 
Jake Noxious

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Electrokinésie
Allégeance: Inconnue

Mer 26 Juil - 18:35

La lumière jaune d'une ampoule grésillante dessinait des traits dorés dans les nuages de fumée flottants dans l'air, l'odeur du tabac brun commençant peu à peu à investir l'endroit. Jake haussa un sourcil lorsqu'il entendit le bruit de pas furieux arriver dans sa direction. Il tourna alors la tête pour voir une jeune beauté blonde au visage sillonné de larmes se diriger vers lui, les vestiges d'une tristesse récente avait fait place à une expression de colère intense et ses yeux bleues semblaient jeter des éclairs.

*Ce doit-être la fille.*

Il rangea son carnet dans une poche et se prépara à recevoir les invectives habituelles des personnes en état de choc. Il épousseta son manteau, fit face à la demoiselle et afficha une expression neutre sur son visage, les mains dans les poches de son manteau.

*J'espère juste qu'elle ne me fera pas exploser ma clope au visage. Marre de sentir le brûlé.*

Dans sa poche, de minuscules éclairs parcouraient le bout de ses doigts, un tic qu'il avait pris lorsqu'il attendait quelqu'un ou quelque chose. Ce tic, il le savait, trahissait en lui une certaine appréhension et il se fustigea de perdre, même imperceptiblement, son sang-froid. Il prit une grande bouffée de tabac et, tournant très légèrement la tête, l'expédia au loin dans un long souffle.
Lucie arrivait.
Son vrai travail commençait.


*C'est parti..*

____________________


Cry Thunder - DragonForce
 
 
Contenu sponsorisé





 
 
 

Résidence - Domaine des Dolean (Paris)

  
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2