AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  PlaylistPlaylist  SlackSlack  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 | 
 

 Résidence - Mansarde minable de Clara (Paris)

 
AuteurMessage
Le Créateur
Admin
avatar


Sam 3 Sep - 17:15

Le lieu a l'air sympa comme ça, mais c'est humide, sale et insonorisé.



Dernière édition par Le Créateur le Mer 7 Sep - 19:12, édité 2 fois
 
 
Clara Royer

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Persuasion mentale
Allégeance: Inconnue

Dim 4 Sep - 9:48

J'ai toujours eu un sommeil léger. Chaque bruit m'arrache à un temps de sommeil précieux, car oui, lorsqu'on mène une quête aussi complexe et ancienne  que celle du Novus, on ne peut pas se permettre de louper ne serait-ce que quinze minutes de sommeil. Je jette un œil à ma montre : 3h 12 et 33 secondes.
*Merde, il est tôt ...*
Qu'à cela ne tienne ! Je saute littéralement hors de mon lit miteux et imprégné par l'humidité de la pièce, et je grimace lorsque mes pieds rencontrent le parquet spongieux de cette mansarde pourrie. Je suis à la fin de ma période d'essai pour mon nouveau ... Travail, si je puis dire, et j'ai hâte de savoir si je vais être retenue, et si je  vais pouvoir continuer ...  Espérons que oui.
Je m'étire, tentative désespérée pour délier mes membres pétris de fatigue.

*je devrai persuader mon propre corps d'oublier la fatigue et la douleur ...*
Mais je ne peux pas ! Si on pouvait utiliser son don sur soi-même, il y a belle lurette que certains magus l'auraient fait.
Bien sûr, j'adorerais prendre une douche, mais franchement, j'ai déjà de la  chance  d'avoir un lit. Il y a quand même un robinet, alors je fais couler dans une vasque de l'eau (froide bien sûr, fallait pas rêver) et commence à me laver distraitement, tout en réfléchissant à ma quête du Novus.
Une fois cela fait, j'enfile un jean noir et un vieux T-shirt rose pâle trop large, avant de m'installer sur mon lit, avec sur les genoux les travaux de mes parents biologiques sur le Novus.
Je les avais toujours un peu idéalisés ; ils représentent pour moi une sorte de paradis lointain, deux personnes courageuses, deux aventuriers ... Si ça se trouve, ils n'étaient rien de tout ça, mais je me complais à les imaginer de la sorte.
Mes yeux se posent sur mon tatouage, sur ma main droite ; si mes souvenirs sont bons, je me l'étais fait tatouer peu après avoir quitté ma famille d'accueil. C'est comme une matérialisation physique de ma liberté, comme si j'avais la liberté dans la peau, comme si j'allais m'envoler, et ça ça me plait.
Deux heures plus tard, j'étais prête à démarrer ma journée, et c'est sans prendre la peine de faire mon lit que je m'apprêtais à sortir.

____________________


Paranoid - Black Sabbath
 
 
Lui
Maître du Jeu
avatar


Mer 7 Sep - 20:51

Alors que vous êtes en chemin pour partir, votre téléphone se met à sonner. Un SMS apparaît à l'écran.

Emilie Nahan a écrit:
Bonjour Mlle Royer. Dans mon bureau dès que vous arrivez SVP.

Le SMS est on ne peut plus clair. Vous avez donc rendez-vous dans le bureau de cette personne à votre arrivée sur votre lieu de travail.
 
 
Contenu sponsorisé





 
 
 

Résidence - Mansarde minable de Clara (Paris)

  
Page 1 sur 1