AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  PlaylistPlaylist  SlackSlack  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 | 
 

 08- Appartement du père de Matrim Damodred à Londres (Royaume-Uni)

 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Lui
Maître du Jeu
avatar


Lun 3 Nov - 20:21

L'interlocutrice semble perturbée par les révélations que vous luis faîtes. Elle marque une pause.

Standardiste a écrit:
Vous... Je... Je vais essayer de faire le nécessaire. Nous avions seulement des affaires en cours pour le nouveau catalogue de l'entreprise. Je vais vous transmettre un mail... A quelle adresse ?

Elle prononce sa dernière question sur un mode quelque peu suspicieux.
 
 
Matrim Damodred

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Lauzam
Allégeance: Inconnue

Mer 12 Nov - 12:17

Quelque peu soulagé, mais aussi honteux, Matrim laissa échapper un sincère soupir reconnaissant.

- merci... J'espère vraiment que ces fichus médecins connaissent leur boulot. Envoyez moi ça m.damodred@hotmail.com.

Petite pause.

- c'est mon adresse personnelle, je vous prie de garder ceci confidentiel. Facile à retenir, M comme "monsieur" , et damodred, mon nom de famille.

Demi mensonge, puisque le M correspondait à Matrim, mais son cher professeur disparu lui avait appris à mêler des demi vérités à ses mensonges...

Restait à remonter l'autre piste, et pour ça il n'avait guère le choix... Les flics... Matrim fit une grimace, pensant à ce qui l'attendait, mais attendis que son interlocutrice raccroche avant d’appeler le commissariat le plus proche, décidant qu'il le ferait depuis le domicile, pour ne pas attirer plus avant les soupçons...

____________________



What Else Is There ? - Röyksopp
 
 
Lui
Maître du Jeu
avatar


Mer 12 Nov - 20:40

Visiblement, votre premier coup de fil s'est bien passé.
Lorsque vous composez le numéro de la police, une voix masculine vous répond :

Voix a écrit:
Centrale de New Scotland Yard bonjour, que puis-je faire pour vous ?
 
 
Matrim Damodred

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Lauzam
Allégeance: Inconnue

Ven 14 Nov - 13:16

C'était le moment de vérité... Enfin, façon de parler... Matrim avait des empreintes à lui dans l'appartement de son père, et il n'avait pas du tout l'intention de les cacher... Il était venu ici, inquiet, et c'était la stricte vérité.

- Bonjour, je voudrai signaler la disparition de mon père. Je vous appelle depuis son domicile, je suis très inquiet... cela fait plus de deux semaines que je n'ai pas de nouvelles, et je suis venu le voir en direct. Mais personne. Tout un tas de signes me font craindre pour sa santé... Je n'ai aucune idée d'ou il a pu aller, mais j'ai fouillé, inquiet son agenda... Il avait rendez vous avec deux personnes, dont un numéro qui n'aboutit plus à rien, alors qu'il l'a appelé il y a moins de deux semaines... je.. je suis un peu perdu, vous pouvez m'envoyer quelqu'un ?...

Il n'aurait pas de mal à jouer au type perdu, après tout, il l'était réellement..

____________________



What Else Is There ? - Röyksopp
 
 
Lui
Maître du Jeu
avatar


Lun 17 Nov - 16:21

Si la situation paraît bien affolante, la voix qui vous répond est habituée à ce genre d'appels. Elle est calme, posée, presque robotique.


Voix a écrit:
Puis-je avoir votre identité et votre adresse, s'il vous plaît.
Quand avez-vous parlé à cette personne la dernière fois ? Etes-vous certain qu'elle ne s'est pas absentée temporairement ?
 
 
Matrim Damodred

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Lauzam
Allégeance: Inconnue

Jeu 20 Nov - 15:17

Matrim fut assez surpris du ton que prenait son interlocuteur, mais très vite, ce calme presque forcé lui tappa sur les nerfs. Bordel de merde, il n'était pas un nieme appel pour signaler un mari partis acheter des clopes ou une femme qui n'était pas rentrée depuis la veille. Il avait assisté en direct à la mort de son père, et il avait besoin de remonter une piste.
- Je suis son fils, Matrim Damodred. j'appelle depuis son domicile, car je n'habite pas à Londres habituellement. Mon domicile est à paris, passage cottin, près de Montmartre. Je réside dans un bed and breakfast, je pourrais vous donner tout ça sur place, mais je vous en prie, envoyez moi quelqu'un. Cela fait plus d'un mois que je n'ai pas parlé à mon père, ni eut de quelconques nouvelles. J'ai.. des raisons de penser qu'il lui est arrivé quelquechose.. petite hésitation... mais au point ou il en était...
- j'ai moi même été menacé peu de temps après mon arrivée à Londres, par une personne qui recherchait mon père... je ne sais plus vers qui me tourner, j'ai besoin de vous.. Il donna alors l'adresse de la résidence depuis laquelle il appellait.

- je n'ose pas quitter ces lieux, c'est comme si il y  avait des indices, la, sous mes yeux, mais que je ne les voyais pas. Peut être qu'avec l'aide d'un de vos agents, je pourrais... je sais pas... trouver ce qui cloche ?.. oh, et au passage, quand j'ai voulu tourner la poignée de la porte d'entrée, c'était ouvert, du moins pas fermé à clef..."

____________________



What Else Is There ? - Röyksopp
 
 
Lui
Maître du Jeu
avatar


Mer 26 Nov - 20:27

La voix s'enferme à nouveau dans son protocole.

Voix a écrit:
J'ai bien noté vos coordonnées. Restez surtout où vous êtes. Nous allons vous envoyer quelqu'un. Ne bougez pas.

Sans que vous ayez pu en dire davantage, le téléphone raccroche. Il ne faudrait pas surcharger les standards.
 
 
Matrim Damodred

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Lauzam
Allégeance: Inconnue

Jeu 27 Nov - 11:16

Bon, Matrim n'allait sans doute pas passer le reste de la journée de façon la plus agréable possible, mais au moins quelqu'un d'autre viendrait fourrer son nez dans cette affaire.

Profitant de l'attente, qui pouvait, il le savait par habitude, être longue, il pianota sur son smarphone pour vérifier si un mail était arrivé de la part de la société que son père avait contacté. Il voulait mettre toutes les chances de coté pour comprendre ce qui s'était passé. L'envie d'utiliser les runes le démangeait, mais il avait été marqué par sa dernière utilisation poussée. Il valait mieux pour le moment se restreindre à des techniques plus conventionnelles... Son père l'avait guidé. Le bracelet... Il voulait qu'il retrouve quelque chose... Il savait donc qu'il allait lui arrivé malheur, ou...

Matrim voulait tout de même tenter quelque chose... Il écrivit donc le numéro qui n'aboutissait plus sur un morceau de papier, puis s’assit en tailleur, le papier posé sur ses genoux. Faisant appel à Tuzem, il voulait tenter de percevoir qui ou quoi il y avait derrière ce numéro, du moment où il fonctionnait encore, ou, à défaut, qui avait fait en sorte qu'il ne fonctionne qu'un temps...

____________________



What Else Is There ? - Röyksopp
 
 
Lui
Maître du Jeu
avatar


Ven 5 Déc - 9:40

Votre rune vivote dans votre esprit, mais vous sentez qu'elle n'est pas à son plein potentiel. Vous voyez toutefois la forme d'une pyramide se dessiner dans votre esprit.
 
 
Matrim Damodred

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Lauzam
Allégeance: Inconnue

Mer 10 Déc - 11:22

Étant perturbé par tous ces événements, Matrim n'était pas au mieux de sa forme. Il n'espérait d'ailleurs pas grand chose de sa tentative, mais une sorte de pyramide se forma dans son esprit... Matrim voulu faire des liens... Cela pouvait être en Égypte, ou, peut être plus probablement, vu la propension de son ex mentor à lui faire visiter des musées pour en décrypter les sens mystiques, la pyramide du Louvre... retour à la case départ, donc, mais le problème était plus immédiat. Son père avait beau être mort, l'autre enfoiré lui demandait toujours cette somme astronomique... Mettre les voiles pour Paris était donc exclus dans l'immédiat...

Il lui restait à espérer que les flics ne soient pas corrompus, mais il ne comptait pas sur sa chance légendaire pour ça... Il se releva, et se passa au poignet le bracelet de son père... Il ne saurait dire pourquoi exactement il le faisait, mais il sentait que c'était... juste.

____________________



What Else Is There ? - Röyksopp
 
 
Lui
Maître du Jeu
avatar


Jeu 11 Déc - 1:16


Vous entendez la porte s'ouvrir, dans la pièce à côté.
 
 
Matrim Damodred

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Lauzam
Allégeance: Inconnue

Jeu 11 Déc - 8:53

matrim sursauta presque lorsqu'il entendit le bruit de la porte dans la pièce attenante.
Il se releva, peut être un peu trop vite, et se força à se calmer pendant les deux trois pas qui le séparait de son visiteur.

Sa paranoïa maintenant activée au maximum, il eut presque la tentation de se faufiler, pour être sur que c'était bien un flic qui arrivait, mais si c'était le cas, il aurait l'air plus que louche aux yeux de celui ci. Il se contenta donc d'attendre l'arrivée de son interlocuteur potentiel, mais non sans prendre une précaution suplémentaire. Il se décala de la porte, et s'asseya sur la chaise du bureau, l'air accablé, ce qu'il était de toutes façons.

____________________



What Else Is There ? - Röyksopp
 
 
Rebecca Frost
Modératrice
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Illusions sensorielles
Allégeance: Inconnue

Mar 16 Déc - 20:10

/ ??? > Appartement Damodred /

Elle s'était bien préparée pour l'occasion, après tout on pouvait joindre l'utile à l'agréable et être belle pour investiguer ! Rebecca s'était parée d'une petite robe noire, simple mais efficace, ainsi que de beaux collants noirs assortis avec des talons D'Orsay rouges carmin, se mariant avec de petit gants de cuir, rouges également. Et pour aller avec le tout, un long manteau blanc en fourrure de renard. Lorsqu'il s'agissait d'élégance, Mademoiselle Frost rivalisait d'ingéniosité pour être la plus belle ! Et pour le coup, elle s'était préparée pour affronter la petite brise fraîche londonienne !

L'appartement Damodred n'avait pas été trop compliqué à trouver, elle avait simplement demandé à un taxi de l'emmener sur le quartier et avait simplement trouvé par elle-même. Ne sachant pas ce qu'elle avait trouvé une fois à l'intérieur, la jeune demoiselle avait pris ses précautions avec elle, dans son sac à main. Elle passa la porte non sans prudence, prenant soin d'inspecter ce qui se trouvait devant-elle.

Alors qu'elle entra à l'intérieur, elle pris tout de même la liberté de demander :


- Est-ce qu'il y a quelqu'un ?

Rebecca n'avait ni peur ni froid aux yeux, si jamais il y avait quelqu'un et que cet individu était hostile, elle aurait de quoi le faire taire plus que rapidement. Elle entra finalement dans la pièce, pressée de commencer son enquête.

____________________


The World Is Not Enough - Garbage
 
 
Matrim Damodred

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Lauzam
Allégeance: Inconnue

Mar 16 Déc - 21:58

Quelque-chose clochait. Fronçant les sourcils, Matrim fit une moue lorsqu'il n'entendit pas les bruits de pas bruyants, les somations, l'annonce, bref... La façon habituelle qu'avaient les flics de débouler... A la place, les quelques instants de silence qui semblaient le narguer, ne firent qu'accentuer ses craintes. Pas les flics donc... Mais qui ? Et, bordel de nom de dieu de putain de saloperie de merde, pourquoi, si ce n'étaient pas les flics, la fatalité venait encore lui chier dans les botes. Oui, fatigué, sur les nerfs, Matrim jurait comme un charretier.

Alors, quand il entendit une voix féminine s'annoncer par un


- est-ce qu'il y a quelqu'un ?

Il ne sut pas vraiment ou donner de la tête. Quelque chose dans le ton de cette voix le rassurait, mais la situation était loin de l'apaiser, par contre... Que faire... Si c'était encore un nouvel ou plutôt une nouvelle emmerdeuse, fuir ne ferait que déclencher une course poursuite dont il se passerait bien. Il préféra donc baisser les armes, au moins en apparence...

-je suis la, merci d'être venu aussi vite. dit-il, indiquant se faisant sa présence.

Aucune chance que ce soit les flics. Mais avec cette phrase anodine, il avertissait son "intruse" que d'autres allaient débouler... ça lui donnait un vague avantage, enfin du moins l'espérait-il...

____________________



What Else Is There ? - Röyksopp
 
 
Rebecca Frost
Modératrice
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Illusions sensorielles
Allégeance: Inconnue

Mar 16 Déc - 23:11

- Je suis la, merci d'être venu aussi vite.

La question de Rebecca, certes rhétorique, avait obtenu une réponse plutôt inattendue, à vrai dire elle ne s'attendait pas à ce quelqu'un lui réponde...C'était une voix masculine, pas si loin d'elle. La belle s'orienta vers le lieu où se trouvait l'autre personne, toujours sur ses gardes, qui sait ce que cette personne pouvait bien faire ici.

* "venu aussi vite" ? Pourquoi est-ce qu'il me dit ça ? D'autres personnes sont sensées venir...?*

Tachant de se ressaisir, Rebecca ne se dégonflerai pas, elle irait jusqu'au bout et ferai ce qu'on lui avait demandé, quoi qu'il en coûte.

La belle blonde se trouva nez à nez avec un jeune homme à la carrure bien taillée et à la bonne musculature aux cheveux blonds et aux yeux profonds, plutôt mignon, assis sur une chaise. Il plu d'entrée à Rebecca qui ne put s'empêcher de sourire malicieusement en le voyant, passant une main dans ses cheveux dorés et brillants pour les réajuster. Elle posa une de ses mains sur sa hanche et, continuant de le fixer droit dans les yeux lui lança :


- Hello sweetie.

Elle continua à le passer en revue de haut en bas, désireuse d'en savoir un peu plus sur ce jeune homme, serait-ce le fameux fouineur dont on lui avait fait part...?

- A en juger par votre tenue, mon mignon, vous n'êtes pas la femme de ménage ! Permettez moi de me présenter, Rebecca Frost, mais vous pouvez m'appeler Rebecca...

Elle lui adressa un petit clin d'oeil tout en faisant un pas vers lui.

- Et...à qui ai-je l'honneur ?

____________________


The World Is Not Enough - Garbage
 
 
Matrim Damodred

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Lauzam
Allégeance: Inconnue

Mer 17 Déc - 20:16

Une moue plutôt intriguée sur le visage, Matrim eut au moins la bonne surprise de voir arriver son interlocutrice, qui visiblement ne cherchait pas à se dérober ou à filouter. Un bon point donc. En revanche, il pensa immédiatement qu'elle ne pouvait définitivement pas être de la police, ou en tout cas de l'idée qu'il s'en faisait...

Il se leva à temps pour entendre un


-Hello sweetie.

Vraiment ? Un sourcil relevé reflétant sa surprise, Matrim se leva. Qui était donc cette femme, splendide au demeurant, sortie tout droit d'un film d’espionnage ? OU d'un défilé de mode, il n'avait pas encore tranché. Elle était belle et elle le savait visiblement.

Il déglutit alors qu'elle se présentait.


-hmm hmm.. Rebeca... Je suis Matrim... Damodred... Nous sommes chez mon père ici... Dites, simple curiosité, ...
Il croisa les bras sur sa poitrine...

-qu'est ce que vous faites ici exactement ? Je ne pense pas que vous soyez du genre de ceux que j’attends, et j'aime autant vous dire tout de suite que je sature un peu, la, question emmerdement... Londres est très pittoresque et tout, mais , je vous jure que je n'aurai jamais cru dire ça un jour, Paris me manque... Les métros bondés, les odeurs douteuses, les embouteillages, les merveilleux tracas quotidiens ... mais tellement NORMAUX...
Il insista lourdement sur ce mot...

____________________



What Else Is There ? - Röyksopp
 
 
Rebecca Frost
Modératrice
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Illusions sensorielles
Allégeance: Inconnue

Mer 17 Déc - 21:40

- Hmm hmm.. Rebecca... Je suis Matrim... Damodred... Nous sommes chez mon père ici... Dites, simple curiosité, qu'est ce que vous faites ici exactement ? Je ne pense pas que vous soyez du genre de ceux que j’attends, et j'aime autant vous dire tout de suite que je sature un peu, la, question emmerdement... Londres est très pittoresque et tout, mais , je vous jure que je n'aurai jamais cru dire ça un jour, Paris me manque... Les métros bondés, les odeurs douteuses, les embouteillages, les merveilleux tracas quotidiens ... mais tellement NORMAUX...

Le jeune homme avait eut l'air surpris en voyant Rebecca, mais il avait néanmoins enchaîné ses mots de manière relativement rapide. Il avait l'air d'avoir une vie assez chargée en ce qui concernait les ennuis, toutefois la belle n'accorda pas vraiment d'attention à ses élans nostalgiques car une information retint sa curiosité : il était le fils de Damodred.

*Matrim Damodred, le fils de Damodred...Serait-ce possible que...?!*

Il ne fallait absolument pas qu'elle laisse passer sa surprise, son expression devait rester la même et continuer sur la carte de la séduction, le charmant jeune homme qui se trouvait devant-elle pouvait être le parfait équipier pour cet mission !

*Qui pourrait connaître mieux un père que son fils ? Mon enquête n'en sera que plus rapide !*

Damodred avait disparu, son fils devait forcément être au courant et sa présence ici n'était pas un hasard, il devait être en train de chercher des indices. Le fouineur, c'était lui !
Il fallait absolument qu'elle le mette en confiance pour que sa coopération avec elle soit totale. Elle s'avança plus près vers lui, son regard toujours plongé dans le sien, et lui posa une main sur l'épaule en lui lançant un regard compatissant accompagné d'un doux sourire.


- "Normal" est un bien grand mot mon chou. Quand on y pense, rien ne se ressemble dans ce triste monde, ce mot n'a aucune raison d'être...

La demoiselle remonta sa main vers son cou.

- ...Allons, vous avez été franc avec moi, je vais l'être avec vous. Je recherche votre père, c'est extrêmement important. Si vous m'aidez dans mon entreprise, alors je suppose que je peux donner un peu de mon temps pour régler vos soucis, je doute que ça soit très long. Alors, deal ? Par quoi est-ce qu'on commence ?

____________________


The World Is Not Enough - Garbage
 
 
Matrim Damodred

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Lauzam
Allégeance: Inconnue

Mar 23 Déc - 10:29

Alors qu'il avait débité presque sans s'en rendre compte à peu près toutes les infos que de toutes façons il s'attendait à devoir donner aux flics, Matrim lu une expression pouvant passer pour un début de surprise se dessiner sur le visage de son interlocutrice impromptue, mais le jeune artiste ne pouvait en être sur, la James bond girl semblant exercer un contrôle serré sur ses émotions.

- "Normal" est un bien grand mot mon chou. Quand on y pense, rien ne se ressemble dans ce triste monde, ce mot n'a aucune raison d'être...

Cette dernière phrase lui fit l'effet à la fois d'une douche froide et d'un sensation électrique, ce qui n'allait jamais très bien ensemble. Serait-ce possible que cette femme marche elle aussi sur ... disons.. un sentier détourné ? Ce n'était définitivement pas un flic, en tout cas.

Elle se rapprocha, jouant sur la séduction. Elle était belle et elle le savait. Matrim savait reconnaitre la beauté partout, et adorait d'ailleurs dessiner et peindre les femmes comme elle. Il avait parfois tenté l'expérience avec la gent féminine, mais il appréciait définitivement mieux la gent masculine. Peu importe. Il lui fit un sourire sincère, même si il ne savait pas vraiment pourquoi la confiance commençait à s’immiscer en lui.


- ...Allons, vous avez été franc avec moi, je vais l'être avec vous. Je recherche votre père, c'est extrêmement important. Si vous m'aidez dans mon entreprise, alors je suppose que je peux donner un peu de mon temps pour régler vos soucis, je doute que ça soit très long. Alors, deal ? Par quoi est-ce qu'on commence ?

Elle connaissait au moins le nom de son père et était visiblement venue dans le but de... de quoi au juste ? Mais la , Matrim avait un GROS problème. Comment lui expliquer ce qu'il savait, sans lui parler de ses capacités... Il avait passé une bonne partie de ces dernières années à se faire discret concernant ce point, il avait même "noyé le poisson" en se faisant tatouer sur le bras des motifs dessinés par ses soins et qui se prolongeaient jusqu’à sa rune changeante.

Il soupira...

- Ecoutez, ... il a disparu. J'ai appelé les flics, mais avant ça...
hésitation..
- avant ça , je dois vous dire.. A peine ai-je débarqué à Londres, qu'une sorte de mafieux m'a attiré pratiquement dans un traquenard de film de série B avant de me menacer... Ce "Ben" me réclame pas moi 1 million de livres, que soit disant mon père lui doit, ou il me fera la peau.. et ceci avant la fin de la semaine.... Et... j'ai des raisons de croire que mon père s'est fait tué... Son dernier rendez-vous abouti sur un numéro absent..

Nouveau soupir

- Je sais, je vous débite tout ça d'une traite, mais les flics peuvent débarquer, et vous n'en êtes définitivement pas une... On a peu de temps...

Un plis d'inquiétude sur le front, Matrim commençait à se sentir dépassé par les événements...

____________________



What Else Is There ? - Röyksopp
 
 
Rebecca Frost
Modératrice
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Illusions sensorielles
Allégeance: Inconnue

Mar 23 Déc - 20:27

- Ecoutez, ... il a disparu. J'ai appelé les flics, mais avant ça...avant ça , je dois vous dire.. A peine ai-je débarqué à Londres, qu'une sorte de mafieux m'a attiré pratiquement dans un traquenard de film de série B avant de me menacer... Ce "Ben" me réclame pas moins d'1 million de livres, que soit disant mon père lui doit, ou il me fera la peau.. et ceci avant la fin de la semaine.... Et... j'ai des raisons de croire que mon père s'est fait tué... Son dernier rendez-vous abouti sur un numéro absent..Je sais, je vous débite tout ça d'une traite, mais les flics peuvent débarquer, et vous n'en êtes définitivement pas une... On a peu de temps...

*Quoi ?! Un million de livres...?!*

Rebecca tomba des nu, comment diable est-ce que ce type avait réussi à se retrouver avec une dette aussi colossale. Elle était d'accord pour l'aider un temps soit peu sur ses problèmes mais là il fallait réfléchir sur la marche à suivre plus posément. Dommage pour la belle, la police allait débarquer, elle n'avait pas le temps de réfléchir sur quoi que ce soit concernant la dette de Matrim. Il fallait improviser, et vite.

*C'est pas vrai, et en plus de ça le père Damodred est potentiellement mort, je vais bien m'amuser...*

La demoiselle aux cheveux d'or croisa les bras, continuant de sourire, continuant de faire bonne figure.

*Je peux peut être utiliser mon pouvoir sur la police, ça passera crème. Et le fils Damodred ne remarquera rien, c'est parfait.*

- Ne vous affolez pas, on ira rendre une visite à ce Ben et son gang de clochards vous et moi. Pour l'instant il faut tâcher de berner la police. Voilà ce qu'on va faire : on va tout ranger en vitesse et s'installer au salon, on va ouvrir à la police comme si de rien n'était et leur servir à boire. Vous et moi on est mariés et on est venu prendre des nouvelles concernant votre père. Ils vont arriver dans pas longtemps, il faut se dépêcher. Ça vous va comme plan ?

____________________


The World Is Not Enough - Garbage
 
 
Matrim Damodred

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Lauzam
Allégeance: Inconnue

Mer 24 Déc - 11:26

Bon, l'avantage quand on était pressé par le temps, c'est qu'on en perdait pas à tourner autour du pot. Matrim avait tout balancé, ce qu'il n'aurait jamais fait en temps normal.. Maintenant, la réaction de Rebecca était un peu curieuse... Elle sembla un peu estomaquée par la diatribe du jeune artiste, mais elle repris très vite le dessus, très professionnelle. Mais qui était elle vraiment ? Matrim ne croyait plus au hasard depuis quelques temps maintenant, et l'enchainement des situations lui laissait un sentiment désagréable dans le creux du dos...

- Ne vous affolez pas, on ira rendre une visite à ce Ben et son gang de clochards vous et moi. Pour l'instant il faut tâcher de berner la police. Voilà ce qu'on va faire : on va tout ranger en vitesse et s'installer au salon, on va ouvrir à la police comme si de rien n'était et leur servir à boire. Vous et moi on est mariés et on est venu prendre des nouvelles concernant votre père. Ils vont arriver dans pas longtemps, il faut se dépêcher. Ça vous va comme plan ?

Matrim faillit s'étrangler, et fut pris d'une quinte de toux.
- ben merde alors, une demande en mariage ! dommage que mon père ne soit pas la pour entendre ça..
La portée de ses paroles le rattrapa aussi violemment et douloureusement qu'un coup de couteau dans le cœur... Son père était certainement mort, il ne risquait pas d'être soudainement fier que son fiston se soit enfin décidé à revoir sa copie et à lui présenter une jolie petite amie...
Les yeux de Matrim s'embuèrent, et il écrasa rageusement une larme naissante au coin de son œil dont la couleur virait au gris bleu, a présent que la tristesse lui reprenait.


- écoutez, si ils fouillent dans... ma vie, ça tiendra pas une minute, mais on a pas le choix, et...
il s’arrêta, détaillant la femme
- je vai faire des jaloux, qui ne voudrait pas être marié à .. vous ?

Il s'ébroua et regarda autour de lui

- pas grand chose à ranger, comme vous pouvez le voir... C'est même dérangeant.. Tout est trop... propre ? Rangé ? Sans histoire ?

____________________



What Else Is There ? - Röyksopp
 
 
Rebecca Frost
Modératrice
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Illusions sensorielles
Allégeance: Inconnue

Mer 24 Déc - 18:59

- Ben merde alors, une demande en mariage ! dommage que mon père ne soit pas la pour entendre ça...écoutez, si ils fouillent dans... ma vie, ça tiendra pas une minute, mais on a pas le choix, et...je vais faire des jaloux, qui ne voudrait pas être marié à .. vous ? Pas grand chose à ranger, comme vous pouvez le voir... C'est même dérangeant.. Tout est trop... propre ? Rangé ? Sans histoire ?

La jeune femme sentait quelque peu la détresse dans le ton de Matrim, sa situation commençait à vraiment lui peser et qu'il était presque sur le point d'exploser, Rebecca percevait bien qu'elle était arrivée au bon moment.

- Hm, vous êtes bien mignon ! Je n'ai toujours pas trouvé chaussure à mon pied, peut être que jouer à l'épouse avec vous me donnera envie d'accélérer les choses !

Il fallait bien qu'elle plaisante un peu avec lui histoire de détendre l'atmosphère, l'air ambiant était électrique. La demoiselle devait continuer sur cette lancée afin d'être certaine d'avoir Matrim dans sa poche.

- Tout est trop bien rangé, et alors ? C'est très bon pour nous ça, la police croira plus facilement qu'on est mariés vous et moi. Un couple marié et soudé, ça vit forcément dans un appartement bien propret et coquet selon la grande masse.

Elle continua de lui sourire et lui passa une nouvelle fois sa main sur son épaule afin de le rassurer et lui donner confiance, rejetant ses cheveux en arrière.

- Faites moi confiance, avec moi dans les parages, "l'illusion" sera parfaite.

Rebecca avait insisté sur le mot "illusion". Elle était une Alteri après tout, une illusionniste capable de moult prodiges et manipulations mentales, mais il n'était pas encore temps de dévoiler cela à Matrim, il serait capable de prendre peur. Non, il fallait qu'elle attende le bon moment, chaque chose en son temps.

- Ecoutez, ne vous affolez pas, je suis là pour vous aider. Concernant la police, nous n'avons pas d'autre choix que de se cramponner à mon plan, ils arrivent. On avisera pour votre problème de dette après.

*Matrim, ne rendez pas pour vous les choses plus compliquées qu'elles ne le sont...Ils seront bientôt là, le temps commence à manquer...!*

____________________


The World Is Not Enough - Garbage
 
 
Matrim Damodred

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Lauzam
Allégeance: Inconnue

Jeu 25 Déc - 14:24

A défaut de mettre de l'ordre dans l'appartement de son père, Matrim tentait vaille que vaille de ranger le joyeux bordel qui menaçait d'exploser dans sa tête.

- Tout est trop bien rangé, et alors ? C'est très bon pour nous ça, la police croira plus facilement qu'on est mariés vous et moi. Un couple marié et soudé, ça vit forcément dans un appartement bien propret et coquet selon la grande masse.

Haussant un sourcil, Matrim précisa
- oula non. Jouer au couple modèle, passe encore, mais on est pas chez nous.. euh... chez moi ici, c'est chez mon père, et je l'ai pas vu depuis quelques temps,.... Je veux dire, même avant tout ce bordel. J'ai précisé au flics que appelait depuis chez lui. Et ce qui me dérangeait dans le "trop propre et rangé" c'est que justement, j'ai trouvé ça comme ça chez lui... Comme si on avait effacé des traces... Ce que je pense n'être pas loin de la vérité.
Cependant, la derniere phrase de Rebecca lui fit un drôle d'effet.

- Mon problème de dette est le cadet de mes soucis, je vous jure... Je ne tiens pas tellement à la vie, finalement, quand je sais ce qui est arrivé à mon père...

Il haussa les épaules. ça faisait mal à dire, mais c'était vrai. Et puis sa dernière vision lui revint. Les choses étant ce qu'elles sont sur le chemin gris, il fit une moue qu'un observateur aurait pu prendre comme enjoleuse, mais qui était plutôt suspicieuse.

- une pyramide... ça ne vous dit rien ? Louvres, je pense... Si je passe pour un fou, rassurez vous, j'ai l'impression de l'être depuis quelques temps.

Il sourit, conscient qu'il jouait la une carte un peu trouble, et peut être pas du bon jeu...

____________________



What Else Is There ? - Röyksopp
 
 
Rebecca Frost
Modératrice
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Illusions sensorielles
Allégeance: Inconnue

Jeu 25 Déc - 20:09

- Oula non. Jouer au couple modèle, passe encore, mais on est pas chez nous.. euh... chez moi ici, c'est chez mon père, et je l'ai pas vu depuis quelques temps,.... Je veux dire, même avant tout ce bordel. J'ai précisé au flics que appelait depuis chez lui. Et ce qui me dérangeait dans le "trop propre et rangé" c'est que justement, j'ai trouvé ça comme ça chez lui... Comme si on avait effacé des traces... Ce que je pense n'être pas loin de la vérité.

Décidément, l'idée de ranger l'appartement n'était pas vraiment dans l'optique de Matrim, c'était peut être compréhensible tout compte fait...

- Mon problème de dette est le cadet de mes soucis, je vous jure... Je ne tiens pas tellement à la vie, finalement, quand je sais ce qui est arrivé à mon père...

*C'est fou, il parle de son père comme si il était mort, comme si c'était fini pour lui aussi...ça va être ma veine si le père Damodred est mort, trouver le corps va pas être une mince affaire...!*

Rebecca avisa la situation, si le père Damodred était mort, il fallait retrouver le corps, sa mission serait ensuite terminée. Mais pour retrouver le corps, il fallait qu'elle collabore avec le fils, il avait procédé à une enquête et elle devait absolument qu'elle récupère les éléments de cette enquête. Peut être que tout compte fait, juste se concentrer sur l'enquête sera nécessaire s'il ne se soucie pas de ses dettes ?

- Une pyramide... ça ne vous dit rien ? Louvres, je pense... Si je passe pour un fou, rassurez vous, j'ai l'impression de l'être depuis quelques temps.

- Hein ?!

La belle laissa échapper sa surprise sans même s'être concentré pour brider son émotion, elle ne s'attendait visiblement pas à cette question, ni posée aussi brutalement.

*La pyramide du Louvres...Serait-ce possible que...?*

La blonde croisa les bras, tâchant de sonder Matrim du mieux qu'elle le pouvait, il fallait qu'elle comprenne. Au diable la police, elle utiliserait son pouvoir sur eux s'il le fallait !

- Quand on me dit "pyramide", je pense instinctivement à Egypte...

Elle tira élégamment une chaise située à côté d'elle, près du bureau, pour s'asseoir dessus en croisant les jambes. Ce jeune homme l'intéressait de plus en plus, comment pouvait-il avoir un quelconque lien avec le Louvres...? Elle adopta alors un regard plus pénétrant.

- C'est trop propre et bien rangé pour vous ? Parfait, on dérangera un peu pour que ça fasse plus vrai dans ce cas, problème réglé. Pour ce qui est de votre folie, ne vous inquiétez pas, j'ai déjà vu pire. Parlez-moi de cette "pyramide", comment l'avez-vous vu exactement ?

____________________


The World Is Not Enough - Garbage
 
 
Matrim Damodred

avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Lauzam
Allégeance: Inconnue

Sam 27 Déc - 11:59

Il ne savait pas exactement à quoi il s'attendait, mais lorsqu'il avait parlé de la pyramide du louvres, Rebecca semblait avoir particulièrement été troublée... Les runes étant ce qu'elles sont, il fallait parfois décrypter ce qu'elles tentaient de vous dire, et Matrim supposait, visiblement avec raison, que la jeune femme avait un rapport, même vague, avec cette vision, ce "flash" vaguement sibyllin de l'avenir... Maintenant, restait à savoir quoi.... Avait-elle eut , elle aussi, un mentor un peu particulier, au même titre que lui ? Sans s'en rendre vraiment compte, matrim laissa glisser son regard sur les deux bras de sa partenaire d'infortune, jusqu'au poignet, pour vérifier si elle aussi avait une rune... C'était fort peu probable, mais le peu probable avait tendance à devenir réalité lorsqu'il s'agissait des enseignements de son mentor... Matrim s'était retenu de justesse de dire "ex mentor". Il ne lui restait plus que lui, comme semblant de père, à présent. Il devait s'accrocher à l'espoir qu'il était encore la, quelque-part.

- Quand on me dit "pyramide", je pense instinctivement à Egypte...
Matrim hocha la tête.
- oui, bien sur... Mais... La je crois vraiment que ce n'est pas le cas...

- C'est trop propre et bien rangé pour vous ? Parfait, on dérangera un peu pour que ça fasse plus vrai dans ce cas, problème réglé. Pour ce qui est de votre folie, ne vous inquiétez pas, j'ai déjà vu pire. Parlez-moi de cette "pyramide", comment l'avez-vous vu exactement ?

Ah. Nous y voila. Matrim détestait vraiment ces moments ou il devait choisir entre révéler ce qu'il passait son temps à cacher, ou faire comme d'habitude et passer pour un artiste un peu illuminé. Quelquechose dans cette femme lui indiquait une sorte de danger, mais aussi une sorte ... d'affinité... Son mentor lui avait dit que d'autres parcouraient le chemin gris, mais pas forcément de la même façon. Mais il lui avait aussi dit qu'il était dangereux de se confier sur ces sujets sans précaution.

- J'ai été un peu occupé ses derniers temps. Le mafieux qui me menace de mort, les 1 millions a trouver, le début d’enquête..; J'ai pu mettre la main sur l'emploi du temps de mon père de ces dernières semaines. Un numéro plus que louche, son dernier rendez vous, n'aboutit à présent plus... C'est pour ça que je voulai mettre les flics sur l’enquête, pour qu'ils arrivent à remonter une piste, si possible... Quand à la pyramide, ... c'est une sorte d'intuition, je suis a peu près sur qu'il y a une sorte de lien avec tout ça... Pourquoi je pense au louvres plutôt qu'à l’Égypte ?

Matrim haussa les épaules.
- je suis sur paris, normalement. Pour .. disons.. Mon travail, mes études, toutes mes études ((il insista légèrement sur ces derniers mots)

-je peins, je pause, je sculpte , je décore , ou fait des vidéos... Et j'étudie le symbolisme.. Peut être qu'en situation de stress, tout ça me monte à la tête, allez savoir...Mes perceptions sont parfois ALTERI euh.. altérées, pardon.
Il plissa les yeux, attendant de voir la réaction de son interlocutrice.

____________________



What Else Is There ? - Röyksopp
 
 
Rebecca Frost
Modératrice
avatar


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Illusions sensorielles
Allégeance: Inconnue

Sam 27 Déc - 13:04

- J'ai été un peu occupé ses derniers temps. Le mafieux qui me menace de mort, les 1 millions a trouver, le début d’enquête..; J'ai pu mettre la main sur l'emploi du temps de mon père de ces dernières semaines. Un numéro plus que louche, son dernier rendez vous, n'aboutit à présent plus... C'est pour ça que je voulais mettre les flics sur l’enquête, pour qu'ils arrivent à remonter une piste, si possible... Quand à la pyramide, ... c'est une sorte d'intuition, je suis a peu près sur qu'il y a une sorte de lien avec tout ça... Pourquoi je pense au Louvres plutôt qu'à l’Égypte ?

Rebecca écoutait Matrim avec attention, il avait trouvé l'emploi du temps de son père, un numéro de téléphone étrange. Il fallait bien l'admettre, si son père a disparu sans laisser plus de trace, si d'après Matrim elles ont été effacées et qu'il n'a plus donné signe de vie depuis pas mal de temps, c'est qu'il doit surement être mort...

- Je suis sur paris, normalement. Pour .. disons.. Mon travail, mes études, toutes mes études.

*Toutes ses études...Je me demande bien ce qu'un jeune homme à l'air aussi débrouillard que lui peut bien étudier...*

Il enchaîna.

- Je peins, je pause, je sculpte , je décore , ou fait des vidéos... Et j'étudie le symbolisme.. Peut être qu'en situation de stress, tout ça me monte à la tête, allez savoir...Mes perceptions sont parfois ALTERI euh.. altérées, pardon.

Les yeux de la demoiselle étincelèrent de surprise l'espace d'une seconde. "Alteri", non il n'avait pas fait d'erreur, elle le savait, ça ne pouvait pas être un lapsus, ni un hasard. Le jeune homme sait ce que son les Alteris, et en est peut être un également...? Si c'était le cas, elle se devait de l'aider, et peut être le ramener avec elle, quoi qu'il en coûte.
Toujours assise, les jambes croisées, la belle se mit à sourire malicieusement, penchant la tête et adoptant un air plutôt rêveur.


- "Alteri", votre lapsus donne lieu à un joli mot. Je l'aime bien. C'est bizarre, j'ai l'impression d'avoir déjà entendu cette expression, plusieurs, peut être dans un livre. Je suppose que vous aussi, vous savez ce que c'est les romans héroic-fantasy ou comics pour ados, on en entend parler partout...!

A partir de maintenant, il fallait qu'elle agisse avec prudence, il était mignon et avait l'air gentil, mais elle ne savait pas vraiment à qui elle avait affaire, ni même quelles sont ses véritables intentions. L'intérêt des Alteris est la chose la plus importante pour elle, elle userait de ses pouvoirs si nécessaire, peut être qu'il lui en dévoilerait un peu plus sur lui ou sur ce qu'il sait des Alteris. Il fallait qu'elle joue la carte de l'intérêt.

- Comics ou pas, ce mot me fait penser à une certaine idée de "pouvoir", vous ne pensez pas...?

Et elle émit un petit rire cristallin, continuant de plonger ses yeux glacés dans ceux de Matrim.

____________________


The World Is Not Enough - Garbage
 
 
Contenu sponsorisé





 
 
 

08- Appartement du père de Matrim Damodred à Londres (Royaume-Uni)

  
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant